Madonna en concert au Stade France : reine de la pop ou de la provoc ?

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 13/07/2012 à 11H42
Madonna poursuit son MDNA Tour à Paris le 14 juillet

Madonna poursuit son MDNA Tour à Paris le 14 juillet

© W.Schneider/SIPA

Le "MDNA Tour" de Madonna s'arrête au Stade de France de Paris ce samedi 14 juillet . Retour sur une tournée plutôt mal entamée, entre ventes d’albums en baisse et frasques répétées.

 A un peu plus de 24h du show de Madonna, des dizaines de billets sont toujours disponibles à l’achat sur le site du Stade de France comme sur celui de Live Nation, producteur de la tournée. Pour son premier concert en France depuis trois ans, la Madone ne fera certainement pas salle comble. Environ 60 000 spectateurs devraient venir applaudir la chanteuse, un chiffre bien loin des quelque 140 000 réunis en 2008 au même endroit, lors de deux soirées.

La situation se répète depuis plusieurs soirs sur la tournée de la reine de la pop. Jeudi 12 juillet, en concert au Stade Roi Baudoin de Bruxelles, la star de 53 ans ne réunissait que 35 000 spectateurs au lieu des 50 000 attendus. Au lendemain du concert, les journaux belges parlent d’une « fosse vraiment peu remplie ». Et si les prix élevés des places (jusqu’à 150 euros) sont incriminés, ils ne sont sûrement pas les seuls responsables de ce non-succès.

Moins de 80 000 exemplaires vendus

« MDNA », l’album du même nom dans les bacs depuis le 23 mars, a été accueilli par des critiques plus que mitigées et un public pas très enthousiaste. En France, moins de 80 000 exemplaires ont été vendus depuis sa sortie.

Ouverture du MDNA Tour par Martin Solveig à Amsterdam :

Le DJ français Martin Solveig, choisi par Madonna pour produire en partie son dernier album et l’accompagner sur certaines scènes dont celle du Stade de France, prend la défense de la star dans une interview à l’AFP : « Ventes décevantes ? Oui et non. L'album va se classer parmi les dix meilleures ventes d'album de l'année dans le monde […] Quand on pense que c'est un album qui n'a pas de promotion parce qu'elle ne donne pas d'interview, cela correspond à ce qu'on pouvait espérer de mieux. »

Frasques à répétition

Sur le podium de la provocation par contre, Madonna remporte haut la main la médaille d’or. Elle mise sur le « buzz » pour s’assurer une couverture médiatique conséquente et enchaîne les frasques sur scène. A Istanbul elle dévoile un téton, à Rome elle montre ses fesses, à Berlin elle fond en larmes sur « Like a Virgin ». Si chaque concert semble marqué par un coup d’éclat, le concert de Paris samedi soir ne devrait pas dérogé à la règle.

Madonna fond en larmes sur "Like à Virgin" à Berlin :

La chanteuse traîne déjà une polémique qui devrait enfler en ce jour de Fête nationale. Depuis le début de sa tournée à Tel-Aviv, l’introduction à la chanson Nobody Knows Me est un montage vidéo où apparaissent les visages de Hosni Moubarak, Benoît XVI… et Marine Le Pen, affublée d’une croix gammée sur le front. "Si elle fait ça en France, on l'attendra au tournant", a averti la présidente du Front National.

Pendant cette neuvième tournée mondiale, Madonna doit donner plus de 80 spectacles dans une trentaine de pays, au Proche-Orient, en Europe et sur le continent américain. Une deuxième date en France est prévue le 21 août à Nice avec le groupe déjanté LMFAO en ouverture. Cette tournée s'achèvera début 2013 en Australie où la star ne s'est pas produite depuis 20 ans.