Frank Zappa : les mythiques "Roxy Performances" de 1973 enfin publiées dans un coffret intégral

Mis à jour le 26/03/2018 à 16H53, publié le 23/03/2018 à 18H06
Frank Zappa en 1973

Frank Zappa en 1973

© Ian Dickson/Shutterstoc/SIPA

"The Roxy Performances", un coffret de 7 CD sort chez Universal. Il contient l'intégralité des cinq concerts donnés par Frank Zappa et les Mothers of Invention en décembre 1973 dans le célèbre music-hall de Los Angeles. Un must pour les admirateurs du compositeur américain décédé il y a bientôt 25 ans.

"The Roxy Performances" est la quarante-et-unième publication posthume signée Frank Zappa ! Et c'est pourtant un événement. Les sept CD qui composent ce très beau coffret en édition limitée publié chez Zappa Records (distribué aujourd'hui par Universal) contiennent tout simplement l'intégralité des mythiques spectacles donnés au Roxy de Los Angeles par l'artiste accompagné de son groupe,  "The Mothers of Invention", les 9 et 10 décembre 1973. A quelques jours près, vingt ans tout juste avant sa disparition en 1993 à l'âge de 52 ans.
Le coffret de 7 CD "The Roxy Performances"

Le coffret de 7 CD "The Roxy Performances"

© Universal

Dans un nightclub

En introduction à l'un des concerts, Frank Zappa se réjouit de jouer dans un nightclub : "Il y a tellement longtemps que je n'ai pas vu des visages dans le public... d'habitude, il y a devant nous un trou noir de vingt mètres...". La proximité avec les spectateurs donne à ces enregistrements une chaleur et une intimité rarement atteintes dans des enregistrements en public.
Frank Zappa en 1974 à Stockholm

Frank Zappa en 1974 à Stockholm

© STF / AFP

Roxy, the movie

Un film, "Roxy, the movie" existe, tiré de ces concerts, mais c'est la première fois qu'il est donné d'entendre l'ensemble de la prestation, ou plutôt des prestations puisque ce coffret contient l'intégralité des cinq shows, soit plus de huit heures de concert ! La surprise surgit dans le septième CD : pendant plus d'une heure, l'auditeur est invité dans le saint des saints pour écouter, rare privilège, le sound check effectué la veille des premiers concerts. Illustration, s'il en fallait une, de la pointilleuse exigence de Frank Zappa. Des répétitions et des titres jusqu'alors inédits complètent l'offre du coffret.

Assister aux concerts

La découverte, pas à pas, de cet opus particulièrement touffu permet d'entendre Frank Z échanger avec le public et avec ses musiciens, tous de la meilleure pointure. On n'a donc pas droit ici à une version expurgée, limitée à ses moments strictement musicaux, le fan de Zappa aura l'impression d'assister aux concerts, dans les premiers rangs et de le vivre tel qu'il l'aurait fait un soir de décembre 1973.
Frank Zappa à New York en 1975

Frank Zappa à New York en 1975

© ZUMAPRESS

Tout Zappa est là

Rock, jazz, blues, musique expérimentale, tout Zappa est là. Auteur, compositeur, chanteur et guitariste (mais jamais simultanément !), chef d'orchestre, Frank Zappa a laissé une trace musicale que personne d'autre n'a pu suivre, hormis peut-être ses fils Ahmet et Dweezil dans l'éblouissante queue de comète laissée par leur père. Son parcours, débuté à l'adolescence dans l'admiration d'Edgard Varese, s'est refermé aux côtés de Pierre Boulez. Parcours sans faute jalonné... de fautes de goût, toutes volontaires et portant systématiquement à la jubilation.

A l'époque où les jeunes de son âge plongeaient dans le rythm'n blues, Frank Zappa, sans pour autant dédaigner cette nouvelle musique noire, se passionnait pour les sons expérimentaux, les compositions disharmoniques. Le coffret "The Roxy Performances" confirme le génie de ce compositeur et interprète absolument hors norme. Frank Zappa n'a jamais été une rock star comme les autres, son irrévérence, son génie et son décalage sur l'époque le rangeraient davantage aux côtés de Mozart et de Stravinski que de Jim Morrison ou David Bowie.

Dans la discographie

Chronologiquement, cet enregistrement de 1973 se situe juste après la publication des albums "The Grand Wazoo", et "Overnite Sensation", quelques mois avant le quasiment parfait "Apostrophe (')". C'est d'ailleurs avec une version très blues de "Cosmik Debris", que s'ouvre le coffret et la quasi totalité de cet album alors à venir figure sur la track list du "Roxy".

Frank Zappa en 1974 à Bâle

Frank Zappa en 1974 à Bâle

© KEYSTONE / MAXPPP

Délirant, foutraque, libertaire et incomparable

Pour saisir, autant que ce soit possible, Frank Zappa, il faut maîtriser l'anglais américain. Le coffret "The Roxy Performances" le rappelle tout au long de ses heures d'écoute : l'hyper exigeant compositeur qu'était Frank Zappa accolait à ses musiques des textes délirants, foutraques, sexuels, provocateurs, scatologiques, libertaires, volontairement vulgaires et n'hésitant pas à se moquer ouvertement d'autres artistes. Les Beatles, Bob Dylan, ou Led Zeppelin en ont ainsi fait les frais à l'occasion de détournements, imitations ou reprises parfois meilleures que les originaux. L'humour des textes de Zappa se reflète souvent dans l'impression qui se dégage des partitions, certaines d'entre elles paraissant de véritables gags musicaux. Une écoute attentive rappelle pourtant que chacune est composée au cordeau.

Frank Zappa en 1971

Frank Zappa en 1971

La part inexpliquée du génie

Frank Zappa prenait soin de tout enregistrer lors de ses prestations scéniques. Il retravaillait ensuite ses bandes avant de les livrer sur ses albums. A partir de l'époque où il a donné des concerts importants, il n'existe donc quasiment pas d'enregistrement "studio" à proprement parler signé Frank Zappa. Chacun des morceaux proposés sur les albums avait auparavant été soigneusement mixé à partir de plusieurs captations, complété par des parties instrumentales ou chantées enregistrées en studio et ajoutées à la bande originale. Ce n'est évidemment pas le cas des "Roxy Performances" qui se contentent (!) de restituer en haute définition les bandes originales multipistes. Tout admirateur de l'oeuvre de Zappa voudra posséder ce coffret qui ne fait doublon avec aucun autre de ses albums. La meilleure preuve : les morceaux qui figurent plusieurs fois dans le coffret sont à chaque fois différents, même si leur timing reste étonnamment le même. Le moment, l'humeur et l'inspiration apportent leur couleur à l'interprétation. Et pourtant, avec le chef d'orchestre Frank Zappa, tout était toujours précis, prévu et répété. Alors ? Alors, c'est sans doute la part, à jamais inexpliquée, du génie.

Zappa/Mothers "The Roxy Performances"

Coffret de 7 CD enregistrés en public en décembre 1973
Distribué par Universal Music
Sortie le 23 mars 2018
75 euros environ