Chilly Gonzales, pianiste infatigable en live et en charentaises

Par Lucas Ottin @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 16/10/2012 à 17H47
Chilly Gonzales sur le plateau du 13h de France2

Chilly Gonzales sur le plateau du 13h de France2

© France2/Culturebox

On l'avait découvert il y a 8 ans lors de la sortie de "Solo Piano", album étonnant qui avait rencontré un énorme succès. Il revient avec l'opus n°2 de ce projet pianistique et classique, après moult collaborations avec des artistes de tous les styles, et un record du monde en poche. Le Canadien Chilly Gonzales est un homme éclectique et un instrumentiste inventif. Il interprète ici "Othello", tiré de son nouvel album.


Chilly Gonzales, "invité des 5 dernières minutes" du 13H d'Elise Lucet (16 octobre 2012)

https://videos.francetv.fr/video/NI_133393@Culture


Après des débuts difficiles en tant que leader du groupe Son, c'est Berlin qui a révélé Chilly Gonzales. Ses compositions originales touchent un public friand d'expérimentations. Un essai transformé avec la sortie de "Solo Piano", accueilli avec ferveur par la critique, qui le compare déjà au grand Erik Satie.

Puis il collabore avec de grands noms, sans se soucier des styles : Jane Birkin, Feist, The Peaches et le duo Daft Punk profitent ainsi de ses talents d'auteur compositeur et de producteur. Il est aussi membre des Puppetmastaz, groupe d'électro allemand fondé sur le principe du Muppet Show.

Puppetmastaz

Puppetmastaz

© DR
Sa carrière connaît d'autres grands moments, tel que son record du monde du concert le plus long, avec un récital de piano de 27 heures 3 minutes et 44 secondes d'affilée ! Il participe également en 2010 à une battle filmée avec le pianiste Jean-François Zygel, où les deux "opposants" rivalisent de virtuosité, bridés par des règles strictes et farfelues.

Il sort donc aujourd'hui un album de 14 titres sensible, qui refuse le cloisonnement, selon lui inhérent aux musiciens actuels, entre les différents styles.

Gonzales est en concert mardi 16 octobre et mercredi 17 octobre à La Gaîté Lyrique (Paris).