Les MTV Video Music Awards rendent hommage à Aretha Franklin et sacrent Cardi B et Camila Cabello

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox
Mis à jour le 21/08/2018 à 17H22, publié le 21/08/2018 à 09H17
Madonna aux MTV Video Music Awards à New York, 20 août 2018

Madonna aux MTV Video Music Awards à New York, 20 août 2018

© Chris Pizzello / AP / SIPA

Le monde de la musique a rendu un vibrant hommage à Aretha Franklin lundi à New York, Madonna affirmant qu'elle "n'en serait pas arrivée là" sans la "reine de la soul", lors de la soirée de récompenses des MTV Video Music Awards qui a consacré l'ascension de la rappeuse Cardi B, devenue célèbre l'an dernier avec "Bodak Yellow", et de la chanteuse originaire de Cuba Camila Cabello.

Revenant sur ses débuts, Madonna, qui a fêté ses 60 ans jeudi, le jour du décès d'Aretha, a raconté devant un parterre de stars de la musique rassemblés au Radio City Music Hall à New York comment c'est en chantant a cappella "You Make Me Feel Like A Natural Woman", lors d'une audition à Paris, qu'elle avait enfin réussi à faire décoller sa carrière.
 
"Rien de tout ça ne se serait produit, n'aurait pu se produire, sans notre dame de la soul", a déclaré Madonna, dans une longue robe noire d'inspiration ethnique, réminiscence de tribus indiennes. "C'est elle qui m'a conduite jusqu'ici. Et je sais qu'elle a influencé une quantité de gens dans cette salle ce soir. Je veux te remercier, Aretha, pour nous avoir donné cette force. R-E-S-P-E-C-T", a-t-elle ajouté, en référence au célébrissime titre d'Aretha, une reprise d'une chanson d'Otis Redding.
 
"Longue vie à la reine !" a conclu la star de la pop sous les applaudissements, alors que la soirée des MTV Video Music Awards s'achevait à New York précisément au son de "Respect", hymne au féminisme sur lequel s'est mis à danser le public truffé de stars.
"Bodak Yellow", Cardi B

Cardi B meilleure nouvelle artiste

Aretha Franklin, figure de la lutte pour les droits civiques des Noirs américains, est morte jeudi à Detroit des suites d'un cancer du pancréas. Ses funérailles ont été annoncées pour le 31 août dans sa ville natale de Detroit, en présence de personnalités dont la liste n'a pas été rendue publique.
 
Les MTV Video Awards, qui existent depuis 1984 et sont devenus une institution, ont consacré l'ascension de deux jeunes stars, la rappeuse Cardi B, devenue célèbre l'an dernier avec "Bodak Yellow", et la chanteuse originaire de Cuba Camila Cabello, révélée par le tube "Havana".
 
Cardi B, 25 ans, qui faisait sa première apparition publique depuis qu'elle a accouché d'une petite fille le 10 juillet, a raflé la prestigieuse récompense de "meilleur nouvel artiste", ainsi que "meilleure collaboration" pour la chanson "Dinero" interprétée avec Jennifer Lopez et DJ Khaled.
 
Vêtue d'une robe rouge vif profondément décolletée, elle a été fidèle à sa réputation gouailleuse, ouvrant la cérémonie en faisant semblant d'allaiter son bébé, qu'elle a eu avec le rappeur Offset, avant de révéler qu'il s'agissait en fait... d'une statuette enveloppée dans une couverture.
Camila Cabello, "Havana"

Camila Cabello artiste et vidéo de l'année

Quant à Camila Cabello, 21 ans à peine, elle a défié les pronostics en remportant deux des plus prestigieuses récompenses : artiste de l'année et vidéo de l'année.
 
Beaucoup avaient prédit que cette dernière statuette irait au rappeur Childish Gambino, pour sa vidéo aux scènes violentes et stylisées "This Is America", qui a suscité d'innombrables interprétations. Vue plus de 370 millions de fois, cette vidéo a tout de même remporté trois récompenses, dont celle de "meilleure vidéo à message".
 
En revanche, le couple star Beyoncé et Jay-Z, nominé sept fois pour leur nouvel album et vidéo-évènement tournée au Louvre, est reparti quasi-bredouille, avec pour seul trophée celui de la "meilleure cinématographie".
 
La chanteuse Jennifer Lopez, originaire du Bronx comme Cardi B, a reçu la prestigieuse récompense Vanguard pour l'ensemble de sa carrière, près de 20 ans après sa première apparition à cette soirée-phare de MTV en 2001. Vêtue d'une combinaison pantalon en paillettes dorées, visiblement émue, la chanteuse et actrice de 49 ans a chanté un pot-pourri de ses succès, y compris "Jenny From the Block" et "Love Don't Cost a Thing".

Des dizaines d'enfants de migrants invités par Logic

Moins politique que l'an dernier, l'édition 2018 des Video Music Awards n'a pas échappé à l'actualité. Le rappeur Logic, déjà auteur d'une chanson succès à message contre le suicide, a dénoncé la politique de séparation des enfants de leurs parents migrants de l'administration Trump en faisant venir sur scène pour chanter "One Day" des dizaines d'enfants de migrants, avant de les réunir sur scène avec leurs parents, militants de diverses organisations pro-migrants.
 
Alors que l'abstention a contribué à la victoire de Trump en 2016, MTV a aussi diffusé des spots poussant son jeune public aux élections de mi-mandat de novembre.
 
Nés en 1984 de la montée en puissance des clips vidéo, les Video Music Awards de MTV, moins formels que d'autres cérémonies avec des récompenses accordées sur la foi de votes sur internet, rivalisent avec les récompenses les plus prestigieuses de l'industrie, comme les Grammy Awards.