Le jeune prodige du rap marseillais, adoubé par les grands frères d'IAM, présente "Cosmopolitanie" sur Le Ring.

Soprano, le petit prince de la cité phocéenne revient sous les feux de la rampe avec "Cosmopolitanie", album né d’une idée, d’un concept, d’une envie que l’artiste aguerri a laissé mûrir avant d’en définir parfaitement les contours.

"Sopra" aura mis deux ans à produire un disque qu’il voulait en accord total avec ce qu’il est aujourd’hui et ses passions musicales. Amoureux du chant depuis ses débuts, il maîtrise suffisamment son art pour pouvoir offrir un disque qui passe du pur rap énervé et virtuose à son côté sombre.  
Lassé par certaines postures du rap, c'est paradoxalement en s'ouvrant à des champs musicaux plus mélodiques que Soprano a remis en valeur l'un des aspects fondamentaux du hip hop : le message. Il aborde tour à tour l’incertitude des sentiments, la violence des quartiers, la joie, les inégalités, l’argent, la guerre… Le titre même du projet n’a rien d’anodin. Ce néologisme employé par Soprano en 2007 sur A la Bien, synthétise sa vision d’un monde idéal : un brassage culturel, ethnique, social, religieux... un monde ouvert où les différences ne sont pas niées mais acceptées et célébrées en paix. Soprano reste néanmoins un homme du réel, et à Marseille, certaines réalités sont plus dures qu’ailleurs. C’est ce champ entre l’idéalisme et le concret qu’explore Soprano lors de son passage sur le Ring.

Distribution

  • Date 28 novembre 2014
  • Durée 16min
  • Production Artibella
  • Réalisation Gautier & Leduc