Les années bretonnes de Léo Ferré

Par @Culturebox
Publié le 14/07/2013 à 16H13
La maison bretonne de Léo Ferré © DAN SHANNON / ONLY FRANCE

Léo Ferré disparaissait il y a vingt ans jour pour jour. L'artiste a eu plusieurs ports d'attache : La Toscane, à la fin de ses jours, Monaco dans son enfance, Paris, le Lot, et l'île Du Guesclin en Bretagne.

Léo Ferré achète en 1959 cette île située entre Cancale et Saint-Malo. Il y vit une dizaine d'années, y écrit "Benoît Misère", "Les chants de la fureur". Il travaille aussi à la mise en musique de poèmes d'Aragon.

Reportage Gilles Le Morvan, Jean-Michel Piron, Catherine Deunf

https://videos.francetv.fr/video/NI_136707@Culture