Le festival "Bains Numériques" programme IA, la première chanteuse virtuelle

Mis à jour le 17/06/2018 à 10H15, publié le 16/06/2018 à 18H02
La chanteuse virtuelle IA sur scène entourée de vrais musiciens et danseurs à Enghien-les-Bains près de Paris

La chanteuse virtuelle IA sur scène entourée de vrais musiciens et danseurs à Enghien-les-Bains près de Paris

© Culturebox - capture d'écran

Pour célébrer ses 10 ans, le festival "Bains Numériques" d’Enghien-les-Bains dans le Val-d’Oise s’offre une star… virtuelle, pour un drôle de concert. Sur scène, la chanteuse IA, un hologramme développé par un studio japonais, suivie par plus de 120 millions de fans sur internet, et qui s'apprête à entamer une tournée mondiale de plus de 30 dates.

IA est née en 2009 dans les bureaux du studio japonais "1stPlace". Un concept développé un peu par hasard suite au désistement d’une chanteuse, une vraie, qui voulait faire une pause dans sa carrière. La présidente du studio Kumiko Murayama, raconte qu’ils ont remplacé sa voix par une voix artificielle. Le public a rapidement adhéré et l’idée de créer une chanteuse 100% virtuelle est née.

Reportage : J. Serra / M. Tafnil / E. Marie / T. Guiet

https://videos.francetv.fr/video/NI_1252913@Culture

Tournée internationale

Outre le fait d’être une véritable prouesse technologique, IA est aussi un succès commercial qui se décline en manga, série d’animation et même en jeu vidéo, qui génèrent des dizaines de millions d’euros de chiffre d’affaire pour le studio.

Après Enghien, IA la virtuelle, qui sur scène est entourée de 4 musiciens et 6 danseurs bien réels, entamera une grande tournée internationale avec 33 concerts programmés, qui devraient tous afficher complet, attirant les curieux sans doute, mais surtout les fans de l’hologramme et de ses vidéos. IA est suivie en effet par plus de 120 millions de personnes sur les réseaux sociaux.