Le compositeur grec Mikis Theodorakis hospitalisé à Athènes mais "hors de danger" selon les médecins

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox
Mis à jour le 06/08/2018 à 12H40, publié le 06/08/2018 à 10H46
Mikis Théodorakis lors de son dernier concert, le 19 juin 2017 à Athènes

Mikis Théodorakis lors de son dernier concert, le 19 juin 2017 à Athènes

© Wassilios Aswestopoulos / NurPhoto

Mikis Théodorakis, l'un de plus célèbres compositeurs grecs, auteur de la bande originale du film "Zorba le Grec", a été hospitalisé à la suite d'une attaque cardiaque mais sa vie est "hors de danger immédiat", a indiqué le 5 août l'agence de presse grecque Ana.

Agé de 93 ans, Mikis Théodorakis "a été transféré le 3 août dans un hôpital d'Athènes après une forte douleur à la poitrine et une anomalie cardiaque", a annoncé l'Ana (semi-officielle). Ses médecins ont déclaré qu'il était actuellement "hors de danger immédiat" mais ont précisé qu'ils  restaient "prudents" en raison de son âge, selon la même source.
 
Connu dans le monde entier pour avoir composé la musique du film "Zorba le Grec" (1964), Mikis Théodorakis est un compositeur prolifique allant de symphonies et oratorios à la rénovation de la musique populaire de son pays, qu'il a marquée et rénovée.
 

Soixante-dix ans de militantisme

Outre sa reconnaissance en tant que compositeur, il est considéré comme une figure emblématique de la vie politique grecque: ayant participé à la résistance contre les nazis, il fut militant communiste lors de la guerre civile (1946-1949) et combattant fervent contre la dictature des colonels (1967-1974), l'une de plus sombres périodes de l'histoire contemporaine grecque.
 
Né sur l'île grecque de Chios en mer Egée le 29 juillet 1925, il a étudié la musique à Athènes et à Paris. Au déclenchement de la crise grecque en 2010, il s'était dressé contre la tutelle des créanciers, UE et FMI, et l'austérité imposée, essuyant même des gaz lacrymogènes en février 2012 lors d'une violente manifestation devant le Parlement à Athènes.