La Banque d'Instruments de Nice rend la musique accessible à tous

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/06/2016 à 15H23, publié le 26/06/2016 à 11H32
L'atelier de la Banque d'Instruments de Musique à Nice

L'atelier de la Banque d'Instruments de Musique à Nice

© France 3 / capture d'écran

Permettre l'accès à la musique aux enfants de milieu modestes et peut-être même découvrir des talents cachés est l'objectif de la BIM, Banque d'Instruments de Musique basée à Nice. L'association récolte et restaure de vieux instruments pour ensuite les remettre gracieusement à la disposition des publics défavorisés.

L'idée, c'est Elisabeth Touraille, grande mélomane et ancienne attachée de presse de l'Opéra de Nice, qui l'a eue. Il y a dix ans, elle décide de partager sa passion pour la musique et fait en sorte qu'elle soit accessible à tous. Pas question pour cette mélomane que le manque d'argent entrave le désir de jouer d'un instrument de musique. Un appel aux dons est lancé. L'initiative plaît à Lionel Bringuier, le jeune chef d'orchestre niçois, qui fera don de son premier instrument, un piano d'études. La générosité des uns, les relations, l'aide de la ville et du Conseil Départemental feront le reste. La Banque d'Instruments de Musique est née.

Equipe : J. Sanna / J-P. Bierlein / A. Taba

https://videos.francetv.fr/video/NI_745069@Culture

Violons, pianos, guitares, flûtes, clarinettes... et même un clavecin Von Nagel de 1987 sont alors sortis des caves et greniers pour reprendre vie entre de jeunes mains. L'oeil expert des professeurs de musique, bénévoles au sein de l'association, offre ou pas, une seconde chance aux instruments qui feront le bonheur des musiciens en herbe. Un pari gagné ; près de 300 instruments au total seront prêtés à des familles défavorisées, moyennant uniquement une adhésion annuelle de 40 euros.

La BIM pratique aussi le mécénat musical en mettant à la disposition des jeunes musiciens professionnels des instruments de qualité. Elle permet également un apprentissage de la musique dans ses propres locaux, organise des rencontres musicales ou des animations dans des hopitaux, des maisons de jeunes ou encore dans des établissements pénitenciers.