L'Institut polonais Frédéric Chopin de Varsovie va numériser toutes ses archives

Publié le 30/01/2018 à 19H09
Portrait de Frédéric Chopin par Leon Wycholkowski

Portrait de Frédéric Chopin par Leon Wycholkowski

© ARTUR WIDAK / NURPHOTO

L'Institut polonais Frédéric Chopin (Nifc) s’apprête à numériser grâce à des technologies avancées, l'ensemble du patrimoine du grand compositeur romantique faisant partie de ses collections, afin d’en donner l'accès ouvert et gratuit au plus grand nombre.

40.000 objets

D'ici à 2020, "Chopin sera le premier grand compositeur dont l'ensemble des partitions seront disponibles dans leur version numérisée", que ce soit en version manuscrite ou imprimée, et en format ouvert, a déclaré mardi aux journalistes Maciej Janicki, le directeur adjoint de l'Institut basé à Varsovie. L’institution a pour vocation de mener des recherches sur son œuvre, la documente et en fait la promotion à travers le monde.

Les visiteurs du site, qu'ils soient simples mélomanes, professionnels de la musique ou chercheurs spécialisés, y trouveront aussi l'ensemble des archives phonographiques disponibles enregistrées lors de tous les concours internationaux Frédéric Chopin ainsi que pendant les festivals "Chopin et son Europe", en versions téléchargeables

Il en est de même pour ce qui concerne les ouvrages et les articles consacrés au grand compositeur, ses manuscrits et autographes, les photographies, les peintures et les autres types d'archives, soit un total de près de 40.000 objets de la collection inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco, selon M. Janicki.
Frédéric Chopin : Nocturne op27 n2 par Mari Kawamura

Un trésor pour les musicologues

La plateforme numérique en polonais et en anglais sera basée sur le code source ouvert et équipée d'outils et interfaces avancés de recherche, d'analyse et de traitement du contenu. Le volet partitions sera "le plus novateur du projet" cofinancé par l'Union européenne, a souligné M. Janicki.

Grâce à un logiciel mis au point en collaboration avec l'Université américaine Stanford, le visiteur pourra non seulement faire une recherche précise d'une partition ou d'un extrait, les télécharger en très bonne résolution mais aussi s'adonner à toute sorte d'analyses ou comparaisons mélodique, rythmique, harmonique, structurelle et bien d'autres de leur contenu, a souligné Marcin Konik, le responsable de la bibliothèque de l'institut. "Il ne s'agira pas de simples scans ou de versions PDF", a-t-il insisté.

Frédéric Chopin, grand musicien romantique, qui a composé essentiellement des œuvres pour piano, est né en 1810 à Zelazowa Wola, près de Varsovie, de père français et de mère polonaise. Après avoir passé les vingt premières années de sa vie en Pologne, il a quitté son pays natal en novembre 1830, juste avant une grande insurrection polonaise contre la Russie, pour gagner Vienne puis Paris où il est mort à 39 ans, le 17 octobre 1849.