Johnny Hallyday: découvrez le clip de "J'en parlerai au diable", premier extrait de son album "Mon pays c'est l'amour"

Mis à jour le 20/10/2018 à 11H02, publié le 19/10/2018 à 00H49
Johnny Hallyday dans le clip de "J'en parlerai au diable".

Johnny Hallyday dans le clip de "J'en parlerai au diable".

© saisie écran / Warner

Peu après minuit dans la nuit de jeudi à vendredi, les fans ont enfin pu découvrir le 51e album de Johnny Hallyday, "Mon pays c'est l'amour". Un tout premier clip, illustrant le titre "J'en parlerai au diable", qui ouvre l'album, est arrivé au même moment. Regardez.

Quand Johnny retient la nuit... Dans ce clip en noir et blanc posthume réalisé par François Goetghebeur, on découvre Johnny circuler à moto sur les routes américaines quelques mois avant sa mort en décembre dernier. Des images peut-être saisies lors de son dernier road trip en 2016. On y voit un vrai biker, fier, heureux, ivre de grands espaces, amoureux de l'Amérique.

"J'ai trop flirté avec les limites", chante Johnny

Les paroles de "J'en parlerai au diable", avec lequel débute l'album, sont particulièrement émouvantes. Johnny revient sur sa vie, sur ses excès, et ne renie rien de l'homme qu'il a été, avec ses hauts et ses bas, ses qualités et ses défauts. "Le jour viendra de répondre de mes actes, je ne me cacherai pas, oui le jour viendra de respecter le pacte et lui seul m'entendra", commence-t-il.

"Si jamais on me dit ça tu le mérites, je l'ai sûrement cherché, que j'ai trop flirté avec les limites, je ne vais pas le nier", poursuit Johnny sur des paroles écrites pour lui par Pierre Jouishomme sur une musique de Yodelice alias Maxim Nucci. "On sort de la piste, on reprend espoir, on avance plus ou moins droit, et c'est en soliste que je lui dirai mon histoire, j'assumerai mes choix."  

Le message de Laeticia

Laeticia Hallyday, la veuve de Johnny, a posté au même moment sur Instagram le clip accompagné de ces mots, que l'on retrouve en partie dans le livret du CD :
"A toi,
À nos amours,
À tes amours,
À la fureur de vivre,
À la liberté de penser, 
À ta musique,
Je t’aime pour toujours ❤️

 

Les fans à la Fnac Champs-Elysées

Ils étaient environ 200 à être venus se procurer le précieux sésame, pour certains en plusieurs exemplaires et dans les trois éditions disponibles (cd simple, cd collector à tirage limité avec livret, et vinyle) dans la Fnac des Champs-Elysées à Paris, spécialement ouverte pour l'occasion. 
D'autres magasins ont simultanément ouvert leurs portes dans la nuit de jeudi à vendredi dans le reste de la France. 
 
fan 2 © S.Gorny/Culturebox
Avant même sa vente officielle, "Mon pays c'est l'amour" était certain d'être "disque de platine, rien qu'avec les préventes", avait annoncé lundi Thierry Chassagne, patron de Warner. Une certification qui correspond à 100.000 exemplaires.

Fan 3 © S.Gorny/Culturebox