Jeff Mills voyage dans l'espace avec l'Orchestre symphonique de Bretagne

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 22/10/2013 à 16H40, publié le 22/10/2013 à 15H46
Jeff Mills en répétition avec l'orchestre symphonique de Bretagne

Jeff Mills en répétition avec l'orchestre symphonique de Bretagne

© France3/culturebox

Jeff Mills, le pionnier de la techno de Detroit, accompagné de l'orchestre symphonique de Bretagne a offert à Saint-Brieuc une création mondiale ce week-end. Un voyage musical dans l'espace intitulé "Where light ends". Le DJ propose aussi une installation à la Passerelle de Saint-Brieuc sur le thème de la force centrifuge.

A l'heure où "Gravity" d'Alfonso Cuaron s'apprête à embarquer le public français en apesanteur, le concert de Jeff Mills et de l'orchestre symphonique de Bretagne emmène lui aussi le public dans l'espace.

Jeff Mills est un inconditionnel de "2001, l'odyssée de l'espace " de Stanley Kubrick. Mais c'est une rencontre avec l'astronaute japonnais Mamoru Mohri en 2012 qui va inspirer "Where light ends". Pour créer sa bande son, le DJ s'est référé aux différentes étapes d'un vol spatial que l'astronaute a pu lui décrire.

Reportage: Roger Bendayan, Larbi Benchiha, Catherine Bazillle, Dominique Frasez

https://videos.francetv.fr/video/NI_139405@Culture


Jeff Mills a déjà travaillé avec un orchestre français, le Philharmonique de Montpellier, pour un concert au Pont du Gard.


Jeff Mills présente également à la Passerelle une installation/exposition originale sur le concept de la force centrifuge. Une exposition dont il livre ici les clés :


"Centrifugal forces", installation de Jeff Mills
Du 5 octobre au 8 novembre, à la Passerelle, scène nationale de Saint-Brieuc