Omara Portuondo, la diva du Buena Vista Social Club

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 11/08/2009 à 14H54
Omara Portuondo, la diva du Buena Vista Social Club

Omara Portuondo, la diva du Buena Vista Social Club

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_479137@Culture

Instant de grâce, instant d'histoire, histoire d'une île. Omara Portuondo est la diva du Buena Vista Social Club. Elle a posé ses valises en France, le temps d'un été, pour se produire sur scène. Elle participait notamment au festival de jazz de la Petite Pierre dans le Bas-Rhin.

Le Buena Vista Social Club n'est pas un groupe à proprement parler. C'est un collectif de musiciens né de la volonté de deux personnes. Nick Gold, patron de la maison de disques World Circuit, et Ry Cooder. Ce dernier est non seulement un guitariste de renommée internationale, mais aussi un infatigable voyageur, traqueur de découvertes musicales dans le monde entier, sa plus belle rencontre fut celle qui aboutit à un disque avec le grand Ali Farka Touré. Ces deux hommes, donc, eurent l'idée de faire un disque avec de grands musiciens cubains des années 30, 40 et 50, et des musiciens d'Afrique de l'ouest. Le projet prit un autre virage au moment de le réaliser, car les Africains furent bloqués à l'aéroport de Paris. Le Buena Vista Social Club devint donc un collectif cubain, et trois disques furent enregistrés par les plus grands noms de la musique cubaine, en seulement 15 jours. Le succès fut immédiat, et suivi de concerts qui marquèrent l'histoire de la world musique. C'était en 1996. Trois ans plus tard, Ry Cooder, qui avait fait la musique de Paris Textas pour Wim Wenders, demanda au réalisateur de filmer ceBuena Vista Social Club.