Marciac 2013 : l'étape incontournable des grands noms de la planète jazz

Par @Culturebox
Mis à jour le 16/08/2013 à 18H47, publié le 24/07/2013 à 12H09
Le rayonnant George Benson

Le rayonnant George Benson

© MAXPPP Samuel Dietz

Pour sa 36e édition, du 26 juillet au 15 août, le festival attire le gratin du jazz international dans ce petit village enclavé du Gers. Le guitariste flamenco Paco de Lucia, le bassiste virtuose Marcus Miller, le saxophoniste Maceo Parker, le pape du jazz moderne Wayne Shorter, le guitariste George Benson, le Cubain Chucho Valdès et l'apôtre du turbo folk Goran Bregovic y sont attendus

Le rocker Joe Cocker, qui est déjà venu à Marciac, sera également de la partie. "Nous n'avons pas de thématique spécifique, nous nous sommes attachés à réunir un certain nombre d'artistes en exclusivité qui viennent présenter des projets spécifiques" et également "mettre en évidence de jeunes talents", indique Jean-Louis Guilhaumon, directeur de JIM et maire du village.

 Coup d'envoi des festivités avec Marcus Miller virtuose à la basse regardez et surtout écoutez...

https://videos.francetv.fr/video/NI_137231@Culture

Le large spectre musical reste fidèle à la tradition éclectique du festival, entre l'ouverture confiée au bluesman Robert Gray et un dernier concert, le 10 août, assuré par "l'orchestre des mariages et enterrements" de Goran Bregovic, big band inclassable inspiré des musiques balkaniques, en passant par George Benson dont c'est la première apparition à Marciac. Le festival off qui se prolongera jusqu'au 15 août accueillera des formations multiples, représentant tous les courants du jazz, sur un podium installé sur la place principale du village.
George Benson pour la première fois à Marciac
Jazz in Marsiac est né en 1978 de l'idée d'organiser une "soirée jazz"
"Parmi les artistes que nous retrouvons avec beaucoup de plaisir, Wayne Shorter vient fêter ses 80 ans à Marciac avec une très bonne formation", un trio de musiciennes habituées de Marciac et constitué de Geri Allen, Terri Lyne Garrington et Esperanza Spalding, ajoute Jean-Louis Guilhaumon, l'un des fondateurs du festival né en 1978 d'une idée d'une bande d'amateurs désireux d'organiser une "soirée jazz".
 
Ahmad Jamal, dont les passages à Marciac ont toujours suscité l'enthousiasme, sera là aussi "pour un projet spécifique". Il "présente en exclusivité mondiale son dernier album, Saturday Morning" et procèdera à une séance de dédicaces, ajoute le directeur de JIM. Autre "ami du festival", la figure du jazz afro-cubain Roberto Fonseca. Le pianiste présente "en exclusivité son nouveau concept", un projet baptisé "tradicional" présenté pour la première fois en Europe, avec 11 musiciens et sa mère, la chanteuse Mercedes Cortès, ajoute Jean-Louis Guilhaumon.

Wynton Marsalis, président d'honneur du festival et habitué de longue date, à tel point qu'une statue est érigée à son effigie dans le village, sera au rendez-vous, à la tête de son quintet mais aussi avec le Sachal Jazz Ensemble, une formation pakistanaise. Comme en 2012, le festival fera la part belle aux voix, avec la chanteuse de jazz canadienne Diana Krall ou Gilberto Gil, l'ancien ministre brésilien de la Culture brésilien qui présentera son dernier album.
 
Outre George Benson, d'autres grands feront leur baptême de Marciac comme les saxo Curtis Stigers et David Sanborn ou le trombone Fred Wesley. Le programme se déroulera sous le grand chapiteau de 5.000 places installé sur le stade de rugby mais aussi dans la nouvelle salle de spectacles du village, l'Astrada, où se produiront de "jeunes musiciens qui ont fait leurs premières armes à Marciac" pour "suivre ensuite un parcours d'excellence", comme Leila Martial, Emile Parisien et Benjamin Dousteyssier, souligne le directeur de JIM.

Jazz in Marciac, l'un des rendez-vous les plus courus des mélomanes d'Europe, voire du monde entier, a réuni en 2012 plus de 250.000 visiteurs pour 55.000 entrées payantes.

Jazz in Marciac
Du vendredi 26 juillet au 10 août sous le chapiteau. Du 28 juillet au 13 août à L'Astrada. Du 26 juillet au 15 août pour le festival off.
Horaires 
21 heures sous le chapiteau. 21 h 30 à L'Astrada. De 10 h 30 à 13 h 30 et de 15 h 30 à 19 h 45 pour le off.
Tarifs 
10 à 60 euros sous chapiteau (abonnements de 154 à 500 euros). 10 à 27 euros à L'Astrada (abonnements de 124 à 195 euros). Gratuit au off.
Pour en savoir plus : 

Réservations au 0892 690 277
Programme