L' "Orquesta Buena Vista Social Club" au festival jazz de Vannes

Par Culturebox @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 04/08/2009 à 11H01
L' "Orquesta Buena Vista Social Club" au festival jazz de Vannes

L' "Orquesta Buena Vista Social Club" au festival jazz de Vannes

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_95375@Culture

Les anciens de la scène cubaine et la nouvelle génération se sont retrouvés en Bretagne à l'occasion du Festival Jazz de Vannes.

Compay Segundo, Ruben Gonzalez, Ibrahim Ferrer, Pio Leiva et Orlando Lopez... Aucun d'eux n'était à Vannes et pourtant ces grands disparus de l'orchestre original animaient les mémoires de tous, spectateurs comme musiciens.
Pour dire les choses comme elles sont, le Buena Vista Social Club est une création artificielle. Le groupe n'aurait pas existé sans Nick Gold et Ry Cooder. le premier est responsable d'une maison de disques spécialisée dans la world music, le second est un guitariste de tout premier plan.
Ils ont réuni quelques musiciens légendaires dont certains jouaient déjà dans les années 30.  Le nom du groupe et du premier album, ainsi que du film documentaire tourné par Wim Wenders est inspiré du plus grand club de musique des environs de la Havane dans les années 40, le Buena Vista Social Club.
Aujourd'hui, le " Orquesta Buena Vista Social Club "perpétue l'aventure... Il reste quelques "vieux" et l'esprit des origines est savamment entretenu.
La scène cubaine demeure extraordinairement prolifique. Et l'un des jeunes musiciens de cette lignée, Harold Lopez-Nussa, lui aussi programmé à Vannes rejoindra peut-être un jour le Buena Vista Social Club à son tour....