Sons d'Hiver 2018, trois semaines d'escapades musicales

Publié le 25/01/2018 à 20H18
Sons d'Hiver : l'affiche 2018 (détail)

Sons d'Hiver : l'affiche 2018 (détail)

© Sons d'Hiver

L'édition 2018 démarre vendredi 26 janvier pour s'achever le 17 février. Toujours captivé par le jazz américain, le festival invite aussi de grands artistes de France et d'Europe. Culturebox diffusera bientôt la soirée du 27 janvier avec une "Chicago Suite" par l'Orchestre National du Jazz associé au batteur Mike Reed, et des extraits d'autres concerts (Naïssam Jalal, Tim Berne, Sons of Kemet...).

Pendant trois semaines, la durée de Sons d'Hiver, quelque trente-et-un orchestres, français et étrangers, sont attendus sur les scènes du Val-de-Marne, en proche banlieue Sud-Est de la capitale, avec trois concerts à Paris intra-muros pour toute infidélité au "94".
Coup d'envoi : vendredi 26 janvier au Kremlin-Bicêtre avec une soirée autour du contrebassiste américain William Parker, un fidèle du festival depuis de nombreuses années, à tel point qu'il "fait partie de la mémoire et de l'identité" du festival, souligne le programmateur  de Sons d'Hiver dans le dossier de presse. Mémoire vivante du festival, Fabien Barontini, fondateur du festival, a certainement un pincement au cœur au moment de lancer l'édition 2018, sa dernière en tant que programmateur.

Une "Chicago Suite" avec l'ONJ sur Culturebox

Le samedi 27, Sons d'Hiver se déplace à Cachan pour une double création que Culturebox diffusera dans quelques jours. D'abord, dans "Quest of the Invisible", la flûtiste franco-syrienne Naïssam Jalal réunit le pianiste Leonardo Montana, le contrebassiste Claude Tchamitchian et le percussionniste Hamid Drake. Ensuite, "The City was yellow : The Chicago Suite", partenariat franco-américain, associe le quartet du batteur Mike Reed - à la direction artistique du projet - à l'Orchestre national du Jazz. Rappelons que le guitariste Olivier Benoit achève ces jours-ci son mandat de quatre ans à la tête de l'ONJ.
Mike Reed

Mike Reed

© Adrienne Thomas
"Chicago Suite" sera capté en intégralité par Culturebox et retransmis dans les tout prochains jours. "Quest of the Invisible" sera disponible en format plus court, de même que d'autres séquences live du festival. L'occasion, ainsi, de découvrir sur notre site les artistes en scène le 30 janvier à Arcueil avec un duo formé par le batteur Chad Taylor de Chicago et le saxophoniste James Brandon Lewis de New York, puis le trio "The Bell" auquel participe le pianiste Craig Taborn, le 7 février à Paris avec une soirée londonienne avec les Sons of Kemet, l'un des groupes de l'incontournable saxophoniste britannique Shabaka Hutchings, et le trio du saxophoniste-chanteur Soweto Kinch, et enfin le 13 février à Ivry-sur-Seine avec notamment l'immanquable saxophoniste américain Tim Berne partageant la scène avec le fabuleux guitariste français Marc Ducret.

Tim Berne, Steve Lehman, David Murray, trois éminences du sax

Côté jazzmen américains, outre Tim Berne, il ne faudra pas rater deux autres saxophonistes américains à l'affiche de Sons d'Hiver : le New-Yorkais Steve Lehman avec le projet "Sélébéyone" qui mêle jazz expérimental, hip-hop sénégalais, américain et électro (10 février, Vitry-sur-Seine), et David Murray, natif d'Oakland, en quintet, avec un invité le poète rappeur Saul Williams (6 février, Maisons-Alfort). Enfin, le tonitruant clarinettiste klezmer David Krakauer est également programmé à Sons d'Hiver, en duo avec la pianiste Kathleen Tagg (15 février, Vincennes).
Du côté des artistes français ou résidant en France, la programmation est alléchante : la compagnie Lubat le 3 février à Fontenay-sous-Bois, le guitariste Sylvain Luc et les percussionnistes Keyvan et Bijan Chemirani le 4 février à Paris, des pianistes en solo comme Roberto Negro le 6 février à Maisons-Alfort et Stephan Oliva le 15 février à Vincennes, des trios de prestige comme Michel Portal-Daniel Humair-Bruno Chevillon le 2 février à Alfortville, Louis Sclavis-Vincent Courtois-Dominique Pifarély le 10 février à Vitry-sur-Seine, ou les invitations au voyage du "Ha Noi" Duo avec Nguyên Lê et du "Creole Spirits" d'Omar Sosa et Jacques Schwartz-Bart le 9 février à Villejuif.

Du blues et du hip-hop en clôture

Le festival se clôturera le samedi 17 février à la Maison des Arts de Créteil avec un triple plateau alliant blues - Big Daddy Wilson, Eric Bibb - et une fusion entre jazz et hip-hop avec Napoleon Maddox. La veille, sur la même scène, le célèbre DJ américain Jeff Mills et le saxophoniste Émile Parisien auront renouvelé l'hommage expérimental à John Coltrane que Culturebox avait capté fin 2016 au Cabaret Sauvage, à Paris.

> Sons d'Hiver 2018 : toute la programmation
> Réservations : toutes les infos pratiques