Jazz à Vienne

du 29 juin au 13 juillet 2017

Erik Truffaz et Oxmo Puccino, deux poètes à Jazz à Vienne

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 30/06/2016 à 18H04, publié le 30/06/2016 à 18H02
Erik Truffaz et Oxmo Puccino

Erik Truffaz et Oxmo Puccino

© Jean-François Lixon

Après avoir participé au bel hommage rendu à Chet baker, Erik Truffaz est revenu sur la scène de Jazz à Vienne cette fois en mode quartet. L’occasion pour le trompettiste helvète coiffé de son éternel chapeau mou de faire entendre son nouvel opus « Doni Doni » dans lequel il explore de nouveaux rivages notamment en compagnie d’Oxmo Puccino qui l’a rejoint sur scène.

Quand le quartet Erik Truffaz s’installe, l’orage qui plane sur Vienne a transformé les gradins du théâtre en un tableau coloré de cirés rouges ou bleus et fait s’ouvrir les parapluies.
Après 3 ans de silence, Erik Truffaz a retrouvé ses fidèles compères Marcello Giuliani à la basse et Benoît Corboz au piano et accueilli le jeune batteur Arthur Hnatek en remplacement de son compagnon de route Marc Erbetta.
Le quatuor arrive à Vienne porteur d’un nouvel opus "Doni, Doni" dont le premier titre "Kudu" lance le concert et rappelle quel virtuose est Erik Truffaz.

https://videos.francetv.fr/video/NI_749563@Culture


Dans cet album sorti en janvier le quartet Erik Truffaz continue son exploration musicale mêlant audace et accessibilité.
La preuve avec "Fat City" puis "Pacheco" qui nous emmène, dans un groove aérien,  à Tijuana au Mexique dans les pas nonchalants d’un inconnu.  

https://videos.francetv.fr/video/NI_749555@Culture


D’un seul coup, Erik Truffaz est victime d’une panne de micro sur sa trompette.
Qu’importe, ses 3 compères assurent. Arthur Hnatek fait étalage de sa virtuosité à la batterie pendant qu’Erik Truffaz s’affaire sur sa console jusqu’à redonner de la voix à son instrument.

L'union de deux poésies

Pour « Doni, Doni » Erik Truffaz a invité la Malienne Rokia Traoré et Oxmo Puccino qui arrive sur scène avec classe, comme le souligne le trompettiste suisse, en costard cravate.
Oxmo Puccino prince des élégances vestimentaires mais surtout verbales.
Il se lance avec un de ses titres phare "365" avant d’enchaîner avec "Le complément du verbe" single que l’on entend déjà beaucoup.
Une évidence saute aux yeux, ces deux-là étaient faits pour se rencontrer tant la poésie de la trompette épouse la poésie du verbe.
Erik Truffaz à Vienne 2016 © Jean-François Lixon

L'orage ne se contente plus de gronder. Il déverse des seaux d'eau sur le public. Certains quittent précipitamment les lieux.
Ceux qui restent seront "récompensés des classiques "The Walk of The Grand Turtle" et du superbe "Yuri's Choice" de l'incontournable album "The Dawn".

La pluie a cessé, le quartet Erik Truffaz répond au rappel insistant des irréductibles en appelant Oxmo Puccino à le rejoindre pour deux derniers extraits de son nouvel album "Doni, Doni" et "Tic Toc" qui fait danser le public avec un trompettiste décidément génial.