Émile Parisien, l'envol du saxophoniste prodige de Marciac

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 16/10/2014 à 18H27, publié le 16/10/2014 à 15H45
Emile Parisien à Jazz sur son 31

Emile Parisien à Jazz sur son 31

© PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI

Émile Parisien est né deux fois. En 1982 à Cahors, puis musicalement à Marciac, en 1996. Depuis, le saxophoniste prodige a fait du chemin en solo ou en quartet. Il était avec cette formation à l'affiche du festival "Jazz sur son 31". C'est avec ce même groupe qu'il part en tournée mondiale.

Reportage: Calire Sardain, Jean-Luc Pigneux, Serge Planchou, Laurent Meynier, Fabrice Ratel

https://videos.francetv.fr/video/NI_152675@Culture

À le revoir il y a 18 ans à Marciac, longs cheveux blonds sur les épaules, on a du mal à reconnaître Émile Parisien, même si celui-ci arbore encore un air d'éternel étudiant. Marciac 1996. Le professeur n'est autre qu'un certain Wynton Marsalis et le jeune Émile, du haut de ses 14 ans, apprend beaucoup au contact du maître.

Dix-huit ans plus tard, l'élève est devenu un artiste reconnu. Récompensé aux Victoires du Jazz (en 2009 comme Révélation instrumentale française de l'annnée, et en 2014 comme artiste de l'année), puis avec le Prix Django Reinhardt, Émile Parisien trace son chemin. Seul ou accompagné.

On l'a entendu avec l'accordéoniste Vincent Peirani ou avec Paco Séry.

En 2000, il crée son propre quartet avec Julien Touery (piano), Ivan Gélugne (contrebasse) et Sylvain Darrifourcq (batterie). Les quatre compères se font plaisir dans un registre inspiré par  Berlioz, Schönberg mais aussi Coltrane et Shorter.