Anne Alvaro et le trio Raulin/Corneloup/Lopez au festival D'Jazz Nevers 2016© Mathieu Schoenahl
Ce live n'est plus disponible en replay

Anne Alvaro et le trio Raulin/Corneloup/Lopez au festival D'Jazz Nevers 2016

La comédienne Anne Alvaro honore la mémoire d'Ishi, dernier Amérindien de la tribu yahi.

Sur un texte de Theodora Kroeber, Anne Alvaro, avec la complicité musical du compositeur et pianiste François Raulin, raconte l'histoire d'Ishi, dernier survivant de la tribu californienne yahi. Un hommage à la vie sauvage et à la philosophie des Amérindiens.

"Restez, je m'en vais". Tel est le nom de cette oeuvre originale, adaptée d'un texte de l'anthropologue américaine Theodora Kroeber, "Ishi : testament du dernier Indien sauvage de l’Amérique du Nord", paru chez Plon en 1968.

La comédienne Anne Alvaro, avec François Raulin (composition, piano et mbira, piano à pouces africain), le saxophoniste François Corneloup et Ramon Lopez à la batterie, revient sur l'histoire de l'ultime représentant de la tribu yahi, sous-groupe des Yanas, Amérindiens de Californie massacrés par les colons au début du XXe siècle. Ishi fut le dernier de sa lignée à parler sa langue. Il a confier son héritage au couple de chercheurs Albert Louis Kroeber et Theodora Kroeber, qui par l'ouvrage que cette dernière lui a consacré, en ont fait un des symboles du génocide amérindien. 
 

L’image projetée, qu’elle soit mentale ou réelle, sera toujours présente comme fil d’Ariane pour cette présence/absence de Ishi dans sa lutte pour la vie

François Raulin

François Raulin présente "Restez, je m'en vais" au Voiron festival en 2015

Distribution

  • Date 11 novembre 2016
  • Durée 1h 9min
  • Production Oléo Films
A lire aussi