Babx, Minvielle, Pourquery, le sublime hommage à Nougaro

Par @annieyanbekian Journaliste, responsable de la rubrique Jazz-Musiques du Monde de Culturebox
Mis à jour le 14/10/2016 à 18H10, publié le 14/10/2016 à 17H16
Babx, André Minvielle et Thomas de Pourquery le 7 octobre 2016 à Paris, au Studio de l'Ermitage

Babx, André Minvielle et Thomas de Pourquery le 7 octobre 2016 à Paris, au Studio de l'Ermitage

© Annie Yanbékian (sur smartphone de fan)

C'est l'histoire de trois potes, poètes mais pas prophètes qui se réunissent de temps en temps pour célébrer Claude Nougaro. Trois drôles d'âmes : Babx, André Minvielle et Thomas de Pourquery. Selon leur planning et leur feeling, ils se réunissent sur scène et la magie opère. C'était le cas récemment à Rochefort. Et, le 7 octobre à Paris, où ils ont fait chavirer le Studio de l'Ermitage.

Cette parenthèse enchantée s'est produite à l'occasion d'une mini tournée parisienne d'André Minvielle - non moins enchantée - dans des petites salles pour présenter son nouveau disque, le splendide "1Time". La mini-tournée s'achève ce vendredi soir, 14 octobre, du côté de Belleville, avant que le plus attachant des troubadours ne reprenne le chemin d'autres villes de France...

En attendant, retrouvons-nous à ce concert du 7 octobre au Studio de l'Ermitage. Au milieu de la scène,  André Minvielle, chanteur virtuose amoureux des mots, "vocalchimiste" occitan, également percussionniste, grooveur implacable, plus grand rappeur de France - voire d'au-delà. Avec Nougaro, il a en commun des souvenirs d'amitié, un talent de conteur, des chansons cosignées, le timbre à la fois chaud, rocailleux et la tessiture vocale qu'on appelle "baryton Martin", comme il l'explique au public - certains croiront à une blague. Sur scène, il se présente avec son chapeau, assis derrière un équipement d'effets et de percussions, mais aussi un sachet et une bouteille en plastique, autant d'objets du quotidien qui, sous son emprise, enrobent son chant de rythmes et de sons.

Sur la droite de la scène, assis derrière une petite table et des journaux, Thomas de Pourquery, saxophoniste supersonique, chanteur barbu tout-terrain, crooner jazz, "ViKiNG" pop, Verlaine sur d'autres scènes, acteur et amuseur dont l'humour pince-sans-rire, parfois teinté de noir, fait des ravages.

Sur la gauche de la scène, assis derrière son piano, Babx, David Babin à la ville, chanteur-pianiste échevelé, arrangeur, auteur-compositeur pour Camelia Jordana, Julien Doré, L et lui-même, poète déjanté hanté par les poètes punks.

Une initiative de Babx

Ce soir-là, au Studio de l'Ermitage, ancienne usine muée en salle de concert - aujourd'hui l'une des plus chaleureuses de la capitale -, ces trois personnalités hors normes, trois bêtes de scène, unissent leurs talents multiples pour célébrer l'immense Claude Nougaro disparu il y a douze ans.

Le trio est né à l'initiative de Babx. Au départ, le chanteur trentenaire a été invité par le Marathon des Mots de Toulouse à concevoir un hommage à l'enfant du pays. Alors Babx a eu l'idée de faire appel à André Minvielle, qui a bien connu Nougaro, et son pote Thomas de Pourquery. Le spectacle de ce trio inédit a été créé à Toulouse en juin 2014. Depuis, il vagabonde au gré des disponiblités et des envies des trois protagonistes.

Au Studio de l'Ermitage, les trois artistes placent vite leur spectacle sous le signe de l'humour. D'emblée, ils tournent en dérision le passage obligé, vers le début du concert, de la prise de micro de l'artiste à l'honneur pour lancer un "bonsoir" et exprimer "sa joie et son émotion d'être parmi vous ce soir"... Minvielle, Babx et Pourquery étant tous les trois à l'honneur, ils prennent logiquement leur micro et livrent leur discours de présentation... simultanément, dans une improbable cacophonie. Parmi les autres moments d'anthologie, celui où Thomas de Pourquery se met à lire au public, en diagonale, par bribes de phrases, des décennies d'articles consacrés à Claude Nougaro dans "La Dépêche du Midi"...

On se retrouve tous les trois, comme en famille, après un repas de fête"

Thomas de Pourquery

Côté musique, les trois ténors de l'impro ne se contentent pas de livrer une collection de tubes. Ils saupoudrent leur set-list de chansons peu - ou pas - connues du grand public, glissant une poignée de titres du répertoire d'André Minvielle. Car Nougaro a écrit pour Minvielle. C'est notamment le cas du réjouissant "K you K yaw" et de "C'est non".

https://videos.francetv.fr/video/NI_828249@Culture

"C'est non" (Nougaro / Minvielle) - images saisies sur le vif sur smartphone...

Bien sûr, il y a des succès du grand Claude, revisités de manières très variées. Pour "La pluie fait des claquettes", Babx, Minvielle et Pourquery se partagent les couplets. Quand Minvielle chante Nougaro, on se demande alors si l'âme du poète toulousain ne s'est pas réincarnée en lui, le temps d'un moment de grâce. Plus tard, Babx chante sobrement "Rimes". Puis, après une introduction de Pourquery au saxophone sur le thème de "Cécile ma fille", le chanteur-pianiste enchaîne avec "Une petite fille", trahissant l'angoisse du narrateur par un chant intériorisé à la limite de la dissonance, se lâchant à la fin sur un clin d'œil en criant "Je t'aime, Thomas, je taime !" Le Thomas en question propose une version récitée, haletante, du thème de Dave Brubeck "Blue rondo à la Turk" devenu "À bout de souffle" dans les mots de Nougaro. Quand il ne chante pas, Pourquery propose régulièrement des contrechants au saxophone.

Poésie, musicalité, émotion, dérision... Les trois artistes s'entendent à merveille et le public en redemande et redemande encore.

https://videos.francetv.fr/video/NI_828175@Culture

"La pluie fait des claquettes" (Nougaro), chanté une seconde fois en rappel

Pour Thomas de Pourquery, chanter avec Minvielle et Babx, c'est "le pied, l'amour, l'amitié !" Pas question pour autant de graver cette expérience sur disque : "Cette musique doit rester vivante, et nous n'avons pas envie de faire tourner ce projet qui doit rester rare. Quand on se retrouve tous les trois, il ne s'agit que de nous régaler à chanter ce génie, comme on le ferait en famille après un repas de fête ! J'espère que nous le jouerons encore régulièrement , au rythme actuel qui est de deux ou trois concerts par an !"

Pour l'instant, aucune nouvelle représentation de cet hommage à Nougaro n'est prévue. Mais si vous voyez un jour les quatre noms "Minvielle, Pourquery, Babx, Nougaro" associés sur une page web ou une affiche, foncez.

La Set-List du concert

"Pommier de Paradis"
"After the rain" (John Coltrane)
"La pluie fait des claquettes"
"Blue rondo à la Turk"
"Rimes"
"K you k yaw" (Nougaro / Minvielle)
"Locomo" (sorte de "medley")
"Dépêche-toi" (lecture en diagonale des articles de la Dépêche du Midi)
"La vie en noir"
Intro sax "Cecile ma fille" suivi de "Une petite fille"
"C'est non" (Nougaro / Minvielle)
"La Valse à Hum" (Minvielle / Denis Tuveri)

Rappel 1 :
"Lagenaria" (Minvielle)
"L'ile de Ré"

Rappel 2 :
Rimes

https://videos.francetv.fr/video/NI_828129@Culture

"Lagenaria" (Minvielle)

André Minvielle en concert
Vendredi 14 octobre 2016, 21H, à Paris
Le Zèbre de Belleville
63, bd de Belleville 11e
> L'agenda-concert d'André Minvielle sur son site