La batteuse Anne Paceo prépare un album engagé pour Jazz sous les Pommiers 2018

Mis à jour le 04/11/2017 à 18H08, publié le 02/11/2017 à 14H44
Anne Pacéo sur scène

Anne Pacéo sur scène

© Dimitri Menchikoff

Anne Paceo est en résidence à Coutances pour préparer l'édition 2018 de Jazz sous les pommiers. La batteuse y présentera au mois de mai prochain un nouvel album aux sonorités jazz teintées d'électro et de musique afro. Un album qu'elle enregistrera au mois de février.

La batteuse Anne Paceo est déjà en 2018. Elle est en résidence à Coutances pour préparer la prochaine édition de Jazz sous les pommiers.. Ce jour-là, elle joue avec sa formation et entend pour la première fois, avec émotion, "Néhanda", l'un des titres de sa création : "J'avais un peu la chair de poule. Des larmes d'émotion qui montent."

Pour cette première fois à Coutances, Anne Paceo a choisi le mélange des genres : du jazz bien sûr, teinté d'électro et d'afro. Pour elle, la résidence est un espace de recherche, un laboratoire : "J'amène un morceau; chacun en prend possession, apprend sa mélodie, ses accords... Ensuite on travaille la matière comme une sculpture."

Reportage France 3 Normandie : J. Pattier / J. Hamard / B. Munch

https://videos.francetv.fr/video/NI_1112019@Culture

"Néhanda", une œuvre engagée

Anne Paceo est une globe-trotteuse née. Elle a déjà joué sur les cinq continents, dans plus de quarante pays. C'est une œuvre résolument engagée qu'elle a composée pour ce qui sera son cinquième album : "Néhanda était une prêtresse du Zimbabwe et c'est elle qui a mis dehors les colons anglais. Une héroïne de la révolution anti-coloniale."

Pour cette nouvelle création, Anne Paceo joue la carte de la voix avec deux chanteurs et elle-même. Elle doit prendre des cours de chant avant l'enregistrement de l'album en février prochain et un concert sur la scène de Jazz sous les pommiers le 12 mai 2018.

Elle m’a immensément impressionné par son talent, sa musicalité et son dévouement à sa forme d’art. Son style personnel et un son si particulier font d’elle une musicienne unique.

Charlie Haden