À Nanterre, le saxophoniste Sylvain Cathala fête vingt ans d'audaces musicales

Par @annieyanbekian Journaliste, responsable de la rubrique Jazz-Musiques du Monde de Culturebox
Mis à jour le 10/11/2017 à 15H28, publié le 09/11/2017 à 18H54
Sylvain Cathala sur la scène du Triton, aux Lilas, le 11 mai 2013

Sylvain Cathala sur la scène du Triton, aux Lilas, le 11 mai 2013

© Catherine Ledrux

Peu connu du grand public mais très respecté par les jazzophiles avertis, le saxophoniste Sylvain Cathala arpente depuis plus de deux décennies les scènes dédiées aux musiques improvisées et bâtit sans esbroufe une œuvre forte et personnelle. Cet automne, il célèbre les vingt ans de son quartet Print par une création vendredi soir à Nanterre, tout en sortant un nouvel album, "Hope", en septet.

Sylvain Cathala a démarré sa formation jazz au conservatoire de Niort avant de se perfectionner auprès de musiciens comme les pianistes Floris Nico Bunink et Benoit Delbecq et le saxophoniste Guillaume Orti, puis de fréquenter les stages des Américains Steve Coleman, Dave Liebman et Steve Lacy. Autant d'influences qui l'ont poussé à emprunter les chemins de traverse du jazz, en quête de nouvelles esthétiques, de façons innovantes d'écrire la musique.

Depuis vingt ans, le saxophoniste ténor anime un quartet audacieux, Print, tout en diversifiant les collaborations et projets. Grand brun au regard chaleureux, ce créateur brillant et inspiré parle doucement mais sait se faire entendre. À l'affût de nouvelles expérimentations musicales, il travaille régulièrement avec d'éminents improvisateurs comme les guitaristes Marc Ducret et Pierre Durand, la contrebassiste Sarah Murcia, la chanteuse-oudiste Kamilya Jubran, le batteur Franck Vaillant...

Le 6 novembre, à la tête d'un septet de luxe incluant la fidèle Sarah Murcia, le batteur Christophe Lavergne (ils sont par ailleurs membres de son trio lancé en 2005) ainsi que Marc Ducret et le pianiste Benjamin Moussay, Sylvain Cathala a sorti un nouvel album, "Hope" (Connexe Records). Une musique saisissante, nerveuse et raffinée, nimbée de mystère, enregistrée sur la scène du Triton, l'un des hauts-lieux franciliens des musiques improvisées, fin juin 2016.
Vendredi 10 novembre, avec Print, Sylvain Cathala est l'invité de l'ensemble orchestral TM+ à la Maison de la Musique de Nanterre. Ils y présentent une création, "Les Rayures du Zébre", l'aboutissement d'une commande d'État qui leur donnera l'occasion de frotter leurs univers respectifs, le jazz et la musique contemporaine. Une expérience sonore captivante en perspective.

En attendant cette création, voici un aperçu de l'énergie de Print combinée à celle du pianiste Benjamin Moussay, captée le 16 septembre 2017 au Triton :
Sylvain Cathala (saxophone ténor, composition), Stéphane Payen (saxophone alto), Benjamin Moussay (piano, Fender Rhodes), Jean-Philippe Morel (contrebasse), Franck Vaillant (batterie)
Vendredi 10 novembre 2017 à Nanterre, Maison de la Musique, 20H30
Création : Les Rayures du Zèbre, par Sylvain Cathala et TM+

Sylvain Cathala : saxophone ténor, composition
Stéphane Payen : saxophone alto
Benjamin Moussay : claviers
Jean-Philippe Morel : contrebasse
Franck Vaillant : batterie

Nicolas Fairgeix : clarinette
Frank Scalisi : clarinette
Alexandros Markeas : claviers, composition
Charlotte Testu : contrebasse
Florent Jodelet : percussion
Direction : Laurent Cuniot

> L'agenda-concert de Sylvain Cathala