André Manoukian : "Cosmojazz Festival, c’est renouer avec la musique et la montagne, mes deux passions"

Mis à jour le 25/07/2018 à 15H56, publié le 23/07/2018 à 08H22
Cosmojazz Festival, du 21 au 29 juillet 2018

Cosmojazz Festival, du 21 au 29 juillet 2018

© André Manoukian /AZAM Jean-Paul / Hemis.fr

Le festival de jazz de Chamonix bat son plein avec des concerts au pied des glaciers jusqu'au 29 juillet. Mardi soir, les musiciennes nigériennes "Les Filles de Illighadad" ont fait planer les randonneurs mélomanes au dessus de la Mer de Glace. Cosmojazz a été créé en 2010 par le célèbre musicien et compositeur André Manoukian invité du JT de France 2.

Des concerts en altitude en journée, dans le centre de Chamonix en début de soirée. Cosmojazz Festival allie depuis 8 ans musique et nature. Cette année, le festival se déroule du 21 au 29 juillet. Et c’est André Manoukian son fondateur qui en parle le mieux.  

https://videos.francetv.fr/video/NI_1269221@Culture

On n’a pas beaucoup d’argent mais aucun producteur n’est assez riche pour se payer le décor qu’on a.

André Manoukian

André Manoukian a effectivement de quoi être fier. Chamonix et son massif du Mont Blanc offrent un paysage de rêve au public et aux artistes du monde entier qui viennent pendant 9 jours s’y produire. Ce mardi 24 juillet, les Filles de Illighadad sont tombées sous le charme de leur scène naturelle. Alamnou, Fatou et Mariama, trois jeunes femmes originaire du Niger, accompagnées d'Ahmoudou à la basse ont offert un magnifique aperçu de de la musique touareg à deux pas de la Mer de Glace. Et quand le son du désert rencontre les montagnes, "c'est un peu le paradis !" s'exclame Fatou.

Reportage D. Borrelly / M. Feutry / H. Cadet-Petit / E. Achard

https://videos.francetv.fr/video/NI_1270333@Culture


Le 25, China Moses chantera au sommet du Brévent, à 2525 mètres d’altitude. La fille de Dee Dee Bridgewater, qui aura pour scène un cirque naturel, sera accompagnée par une centaine de choristes. Un concert qui promet d’être grandiose.   

L’idée, c’est de faire résonner les montagnes et on choisit les artistes d’après les endroits.

André Manoukian

Le 26 juillet, la chanteuse française Camille sera au balcon de Planpraz, à 2000 mètres d’altitude. Un concert avec une vue panoramique sur l'Aiguille du Midi, l'arête des Cosmiques, le Mont-Blanc, le Dôme du Goûter et les Drus. Le 27, Manu Delago, percussionniste de Björk et multi-instrumentiste, fera résonner sa musique aux Grands Montets. Le 28, le pianiste multi-primé Dorantes jouera son flamenco instrumental au cœur des alpages de Balme. Et le 29, André Manoukian donnera l’un des derniers concerts du festival. Il présentera son dernier album "Apatride" sorti en novembre 2017.  

J’ai eu un bon accueil avec cet album où je retrace la route des musiciens vers l’Orient. La musique arménienne est pile entre l’Orient et l’Occident. Quand j’ai découvert cette musique il y a une dizaine d’années, c’est comme si on m’amenait des nouveaux sons. Et pour une fois que mes ancêtres m’apportent autre chose que des névroses, je vais en profiter.

André Manoukian

Et quand on demande à André Manoukian comment il voit son avenir. Il entend tout simplement poursuivre son chemin "comme musicien et passeur".