20 is Jazz, un nouveau festival dans le XXe arrondissement de Paris

Par @annieyanbekian
Journaliste, responsable de la rubrique Jazz-Musiques du Monde de Culturebox
Mis à jour le 13/04/2013 à 10H52, publié le 11/04/2013 à 17H18
issam Krimi au Reims Jazz Festival (22/11/2009) et l'affiche de la première édition de "20 is Jazz" (détail)

issam Krimi au Reims Jazz Festival (22/11/2009) et l'affiche de la première édition de "20 is Jazz" (détail)

© Photo PQR / L'Union de Reims / Gérard Péron

Jusqu’à mi-mai, la mairie du XXe arrondissement de Paris organise une manifestation pluridisciplinaire, tous publics, dédiée à la démocratisation du jazz. Ce festival, dont le fondateur et directeur artistique est le pianiste Issam Krimi, englobe des concerts (Médéric Collignon…), des débats-conférences (Ibrahim Maalouf…), de la danse, du cinéma, et des expos photo et street art.

« 20 is Jazz », tout nouveau festival parisien, est né d’une initiative du pianiste de jazz Issam Krimi. « L’idée m’est venue en tant que professeur du conservatoire du XXe arrondissement », nous a-t-il expliqué mercredi par téléphone. « Je voulais créer un événement dans le jazz qui soit populaire dans deux sens, d’abord en tant que pratique amateur, ensuite en organisant des événements jazz dans des lieux qui n’ont absolument pas l’habitude d’en programmer, plus axés rock ou électro, comme l’International ou le Petit Bain, même si ces deux lieux ne sont pas situés dans le XXe arrondissement. »

Une dimension "pluridisciplinaire"
Outre le Petit Bain et l’International, respectivement localisés dans le XIIIe et le XIe, tous les établissements culturels du XXe, un arrondissement populaire de l’est de Paris, se mobilisent autour de l’événement. « L’idée était de présenter le jazz sur scène, mais aussi hors scène, par le biais d’expos photo ou de conférences », souligne Issam Krimi. « C’est un moyen de donner une dimension culturelle, pluridisciplinaire, et surtout populaire, à l’événement. »

De fait, près d’une vingtaine de manifestations, incluant des ateliers d’écriture et de percussions à destination des jeunes, ont lieu jusqu’au 13 mai, au conservatoire, dans des centres d’animation, à la médiathèque, à la mairie du XXe, des salles de concert, voire en pleine rue.

Une programmation musicale éclectique et électrisante
Côté musique, Issam Krimi présentera un nouveau projet autour de David Bowie et Michael Jackson le 26 avril au Petit Bain, accompagné de son Power Trio, du rappeur Rocé et d'invités.
L'Issam Krimi Power Trio et le rappeur Rocé le 10 février 2012 au "Trois Baudets", avec "Changer le monde"'
Médéric Collignon et son Jus de Bocse se produisent le 27 avril au Studio de l’Ermitage. Pas de King Krimson au menu cette fois, mais un programme "plus funk et Miles (Davis, ndlr)", dixit l'artiste.
Quand Médéric Collignon et son groupe le Jus de Bocse revisitaient Miles Davis aux Victoires du Jazz 2007...
Auparavant, le 17 avril, la pianiste Eve Risser, membre de l'Orchestre national du Jazz (ONJ), aura proposé un petit "gig" chez le disquaire indépendant International Records, et le 24 avril, au même endroit, c'est le swingant Umlaut Big Band qui aura fait claironner ses soufflants vintage.

Ibrahim Maalouf en conférence ce samedi après-midi
Le trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf participe aussi à la fête, mais cette fois en tant que conférencier, ce samedi 13 avril à 14H au conservatoire Georges Bizet, pour un débat avec Elsa Boublil, qui anime l'émission de jazz "Summertime" sur France Inter. « Il s'agira simplement d'une conversation », souligne Issam Krimi, « à destination des gens qui ont envie d'entendre un artiste parler de son art, de sa vie, sans tomber dans des choses techniques ou des références qui peuvent échapper au grand public. »

Plusieurs expos photos
Le festival propose par ailleurs de la danse, un flash mob ainsi que trois expositions de photos : des "Portraits de jazzmen" (22-27 avril), du street art avec "Vinyles et toiles" (23 avril), "Le jazz joué et dansé" par Sylvain Gripoix (15 avril-13 mai), ainsi que des fresques liées à la thématique du jazz. Des projections de documentaires ("Jazz Out - Berlin" de Mathieu Mastin, "Peuple Django" de Giuseppe de Vecchi, "What do you mean by entresort" de Josselin Carré) sont également au menu.

> Toutes les infos pratiques sont à lire sur le site de la mairie du XXe, en copiant ce lien : http://www.mairie20.paris.fr/mairie20/jsp/site/Portal.jsp?document_id=19911&portlet_id=656