Honneur à la musique Klezmer aux Jeudis des musiques du monde

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 17/07/2010 à 16H38
Honneur à la musique Klezmer aux Jeudis des musiques du monde

Honneur à la musique Klezmer aux Jeudis des musiques du monde

© Culturebox

Dibouk et Daniel Kahn and the Painted Bird étaient les deux groupes à l'honneur le 15 juillet 2010 dans le cadre de la soirée Klezmer organisée aux Jeudis des musiques du monde à Lyon.

https://videos.francetv.fr/video/NI_119369@Culture

Les Jeudis des musiques du monde à Lyon, 14ème édition, ce sont dix soirées  et une trentaine de concerts, tous gratuits, qui se déroulent dans le Jardin des Chartreux à Lyon. Jusqu'au 27 août 2010, des groupes venus d'Ethiopie, de Mauritanie, du Québec vont se succéder. La soirée Klezmer proposée par Dibouk et Daniel Kahn and the Painted Bird est bien à l'image de ce festival. Au Moyen-Age, cette musique était jouée par des musiciens juifs itinérants, les klezmorin (klezmer vient des mots hébreux "kley" instrument, et "zemer", chant). Ils étaient accompagnés de ménestrels locaux et de musiciens tsiganes. A la faveur de leurs voyages, ils ont fini par se nourrir des influences musicales des multiples pays traversés, qu'elles soient slaves, balkaniques ou orientales. Leurs récits de voyage étaient aussi recherchés que leur musique. Ces musiciens se produisaient lors des mariages et des fêtes juives mais petit à petit, ils furent demandés pour animer des fêtes non-juives. Dès la fin du 19ème siècle, de nombreux klezmorin s'exilèrent vers le Nouveau Monde pour fuir les pogroms, le fascisme et le régime stalinien. Passé de mode, le style Klezmer revient sur le devant de la scène avec l'engouement du public pour les musiques tziganes.
Chaque année depuis 8 ans, un festival de musique Klezmer est organisé de mi-novembre à mi-décembre à Paris, baptisé Jazz'n Klezmer.

A voir aussi sur Culturebox :

Kaballah : un extraordinaire métissage musical à Marseille
Lame vocale ou l'âme des traditions musicales juives
Yom et Lurie Morar emmènent la Caravane du Jazz et d'Ailleurs