"FOLK" de Nolwenn Leroy : "La nostalgie, c'est ce qui me caractérise"

Publié le 10/12/2018 à 17H35
Nolwenn Leroy, sortie de "Folk"

Nolwenn Leroy, sortie de "Folk"

© France 3 / culturebox / capture d'écran

Nolwenn Leroy a choisi de rassembler dans un album toutes ses madeleines de Proust. Ces chansons folk des années 70 qu'elle aime depuis l'enfance. Un hommage aux artistes français qui l'ont inspirée, comme Nino Ferrer, Jacques Higelin ou encore Francis Cabrel. Treize reprises qui composent "Folk".

"J'aime replonger dans mes souvenirs, dans cette musique du passé. Ça permet de mieux affronter le présent qui est parfois difficile" explique Nolwenn Leroy sur le plateau du 19/20 de France 3 Paris-Île-de-France. Une nostalgie assumée, presque une marque de fabrique. "La nostalgie, c'est ce qui me caractérise", explique-t-elle. Sa voix puissante et pleine de douceur à la fois rend un bel hommage à ces chansons françaises qui ont bercé ses jeunes années et qui la suivent toujours. 

Des chansons qui font du bien

La folk, Nolwenn Leroy est tombée dedans lorsqu'elle était petite. Et comme avec elle la Bretagne n'est jamais loin, elle rappelle qu'en France l'un des pionniers de ce genre musical n'est autre qu'Alan Stivell. Ce projet est un peu une continuité de son travail sur l'album "Bretonne". "Ce sont des chansons qui ont le pouvoir de réchauffer l'âme et le cœur, des chansons qui font du bien". A noter parmi les titres proposés, "La Rua Madureira" de Nino Ferrer, "Diabolo-menthe" d'Yves Simon, "Je t'aimais, je t'aime, et je t'aimerai" de Francis Cabrel , ou encore "So Far Away From L.A." de Nicolas Peyrac. Nolwenn Leroy remontera sur scène à partir du mois de mars pour faire découvrir "Folk" au public. Elle sera notamment au Trianon à Paris les 26 et 27 mars.