"Mickey Mouse - toute l'histoire" : la petite souris aux grandes oreilles en format XXL

Mis à jour le 20/12/2018 à 12H33, publié le 19/12/2018 à 14H45
"Mickey - Toute l'histoire" : 1re de couverture

"Mickey - Toute l'histoire" : 1re de couverture

© Taschen / Walt Disney

L’acte de naissance de Mickey il y a 90 ans coïncide avec Noël. L’occasion de revenir sur l’histoire de la petite souris aux grandes oreilles née le 18 novembre 1928 de l’imagination de Walt Disney et du dessinateur Ub Iwrecks. Les choses ne sont pas si simples, pas plus que l’histoire de Mickey. C'est ce que révèle "Mickey Mouse - toute l'histoire", dans la collection XXL des éditions Taschen.

La naissance de Mickey

C’est au cinéma qu’est né Mickey, avant de s’étendre à la bande-dessinée, et de devenir le symbole de l’empire Disney. Son père est en effet avant tout un homme de cinéma, comme pionnier du dessin animé. Ses premières productions artisanales ("Alice Comedies", "Oswald le lapin veinard") au tout début des années 20 ne remportent pas le succès escompté. La légende veut que devant ces difficultés, au cours d’un voyage en train avec son épouse, Disney croqua pour la première fois son personnage phare et qu’elle le baptisa Mickey, Disney pensant d’abord au nom de Mortimer.

C’est l’invention du cinéma parlant (1927) qui va propulser Mickey star. Les deux premiers cartoons, muets ("Plane Crazy" et "The Gallopin’ Gaucho") ne marchent pas mieux que les films Disney précédents. C’est "Steamboat Willie", premier dessin animé sonore et parlant, qui lance un succès planétaire et marque l’acte de naissance de la petite souris aux grandes oreilles en 1928. Le cartoon est inspiré du triomphe que vient de remporter le film burlesque de la star du muet Buster Keaton, "Steamboat Bill Jr."
"Steamboat Willie" de Walt Disney et Ub Iwerks (1928)

Du galopin en short au gentleman costume trois pièces

Dès cet instant, Walt Disney ne séparera plus ses dessins animés d’un puissant accompagnement musical, ce qui va devenir son image de marque. A partir de Mickey, c’est toute une ménagerie qui va l’accompagner de film en film : sa compagne Minnie, son chien Pluto, son compagnon canidé Dingo (Goofy), le canard Donald, la vache Clarabelle, le cheval Horace, bientôt rejoints par une foule d’autres personnages plus loufoques les uns que les autres. Au départ Mickey est plutôt un sacré farceur, un galopin qui ne cesse de faire des mauvaises blagues, un rien subversif.
"Mickey Mouse - Toute l'histoire" : Mickey en bande-dessinée

"Mickey Mouse - Toute l'histoire" : Mickey en bande-dessinée

© Taschen / Disney
Il va se lisser au fil des ans, tout comme son aspect physique, délaissant son seul short rouge à boutons doré et grosses godasses, pour un costume trois pièces. C’est cette évolution et le transfert de Mickey dans une foule de déclinaisons que retrace "Mickey Mouse – Toute l’histoire", sous la direction de Daniel Kothenschulte professeur de cinéma et d'histoire de l'art.

Produits dérivés

Rapidement, Walt Disney va inventer le merchandising, des objets dérivés autour de son personnage qui vont envahir le quotidien des Américains, puis la Terre entière. Ce sont d’abord des ardoises d’écoliers, des poupées, figurines et autres jouets, cartes postales, tasses, verres à dents, montres, linges, jusqu’au mobilier… Comme Georges Lucas bien plus tard avec "Star Wars", Disney comprend que cette production fait de la publicité pour ses films et que ces derniers promeuvent ce nouveau commerce qui, parallèlement, va s’ouvrir à d’autres dimensions.
"Mickey Mouse - Toute l'histoire" : produits dérivés en quadruple pleine-page

"Mickey Mouse - Toute l'histoire" : produits dérivés en quadruple pleine-page

© Taschen
Né du dessin animé, Mickey s’exporte naturellement à la bande-dessinée dès 1930 dans la presse, puis se sont les albums Mickey, sous forme de livres illustrés, et la consécration avec "The Mickey Mouse Magazine" qui deviendra en France "Le Journal de Mickey" en 1934, après être passé par l’Italie, où Mickey devient "Topolino". Les adaptations s’étendent à toute l’Europe, mais aussi au Brésil et au Japon. En France, "Le Journal de Mickey" demeure aujourd’hui encore en tête des ventes de la presse pour la jeunesse. D’autres personnages Disney seront déclinés en BD comme Donald et Picsou.

A partir de de ce succès planétaire, Disney créé en 1955 en Floride le premier parc de loisir à thème, Disneyland, qui deviendra Disney World en 1971, avant de s’exporter au Japon en 1983, puis en France en 1992. Tous ces parcs constituent la principale manne financière de l’empire Disney, dont Mickey demeure l’emblème.
"Mickey Mouse - Toute l'histoire" : 1re de couverture

"Mickey Mouse - Toute l'histoire" : 1re de couverture

© Taschen / Walt Disney

Un livre maousse

Cette histoire riche et complexe se prête à une iconographie inouïe, tant en noir et blanc qu’en couleurs : dessins de production, planches de bande-dessinée, couvertures d’albums, photos promotionnelles,  artistes au travail, et innombrables objets dérivés.  

On peut compter sur Taschen pour être exhaustif sur le sujet. Un beau cadeau d’anniversaire et… de Noël pour les 90 ans de la célèbre souris.

Mickey Mouse - Toute l'histoire
Sous la direction de Daniel Kothenschulte
Editions Taschen
Relié avec ruban marque-page, 29 x 39,5 cm, 496 pages, dans un coffret en carton avec poignée
150 €