Trois jours de fête pour les 15 ans de Solidays

Par @Culturebox
Mis à jour le 28/06/2013 à 10H56, publié le 28/06/2013 à 10H54
La Foule réunie à Longchamp pour Solidays en 2012

La Foule réunie à Longchamp pour Solidays en 2012

© SADAKA EDMOND/SIPA

David Guetta en concert de clôture, -M- pour une "Mojo Party" nocturne... : Solidays met les petits plats dans les grands et affiche quasi-complet pour son 15e anniversaire, que le "festival militant" célèbre jusqu'à dimanche à l'hippodrome de Longchamp.

Comme chaque année, l'affiche fait la part belle à des artistes plébiscités par le public des 15-30 ans et à de nouveaux talents de la scène rock, pop, rap et électro. Après Garbage et Moby les années précédentes, c'est le DJ star de la dance française, David Guetta, qui aura la charge de clôturer l'édition dimanche sur la grande scène du festival.
Quelques 80 autres concerts sont au programme, avec notamment les Suédois de The Hives, les Anglais de Bloc Party, Orelsan, Keny Arkana, Asian Dub Foundation, Kery James, Beady Eye, Asaf Avidan, Tryo, Saez... La fête se poursuivra tard dans la nuit, avec une scène électro où se succèderont entre autres C2C, 2ManyDJs, Agoria ou Para One Du côté nouveaux venus, Hyphen Hyphen, La Femme, BRNS, Juveniles, Mai Lan seront à ne pas manquer.

Mojo Party

Solidays est un festival pour lequel les artistes sont traditionnellement prêts à consentir quelques efforts, en matière de cachet ou d'agenda. Ainsi -M- a accepté de venir jouer vendredi soir juste après sa sortie du Zénith de Paris, à l'autre bout de la ville. Il offrira au festival une "Mojo Party" où il sera entouré d'invités. Créé en 1999 par Luc Barruet, Solidays s'est progressivement hissé à la deuxième place des festivals français en termes de fréquentation, grâce à un mélange unique de musique, de fête foraine et d'actions de sensibilisation à la lutte contre le Sida. Chaque année, certaines des animations de Solidays sont aussi populaires que les artistes à l'affiche, comme "Sex in the city", une exposition sur le plaisir et les risques liés à la sexualité.
Metronomy sur la scène de Solidays en 2012

Metronomy sur la scène de Solidays en 2012

© SADAKA EDMOND/SIPA
En 2012, le festival a accueilli 165.000 spectateurs, permettant de récolter 1,9 million d'euros. Au total, ce sont 17 millions d'euros qui ont été reversés en 15 ans à plus de 100 associations oeuvrant à la lutte contre le sida, à la prévention et à l'accompagnement des malades. "Solidays a permis de sensibiliser, de prévenir et d'informer, mais le sida s'est tellement fondu dans l'air du temps qu'il faut en permanence réactiver le discours, notamment auprès des plus jeunes", a récemment rappelé lors d'une conférence de presse Antoine de Caunes, le président d'honneur du festival.