On danse après les courses dans les hippodromes parisiens

Par @Culturebox
Publié le 25/06/2013 à 10H59
L'hippodrome de Longchamp

L'hippodrome de Longchamp

© BORIS HORVAT / AFP

Soirée zouk à Vincennes, dance floor à Longchamp: les hippodromes jouent la carte de la musique pour attirer une nouvelle clientèle en offrant des concerts à ses visiteurs en marge des courses hippiques.

L'hippodrome de Paris-Vincennes fêtera l'été le 28 juin en soirée dans une ambiance tropicale, tandis que le 13 juillet celui de Longchamp offrira une soirée dance floor en clôture du 154e Grand prix de Paris, ont annoncé mardi les sociétés Le Trot et France Galop.

La réunion de courses de trot attelé et monté à Vincennes sera associée à un concert de Kim, chanteuse zouk à la voix sucrée, et de Marvin, "la voix d'or des îles". D'origine martiniquaise et espagnole, la chanteuse de 23 ans, qui a été révélée grâce à son tube "Mon Ami", devrait faire zouker les turfistes venus assister aux sept épreuves de trot attelé et monté. Marvin, auteur-interprète d'origine africaine, né en Bretagne, mêle les musiques caribéennes au R'n'B, la soul ou encore le jazz. Il chantera en duo avec Kim le titre "Ne t'en va pas" qui a déjà séduit plus de deux millions d'internautes.
Les visiteurs de l'hippodrome de galop de Longchamp, assisteront, eux, au sacre du successeur d'Imperial Monarch dans le Grand prix de Paris, une épreuve servant de tremplin au prix de l'Arc de Triomphe en octobre. Puis à la nuit tombée, ils danseront sur un enchaînement de sets live concoctés par des DJs.