Le premier festival international de chorales à Abbeville

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox
Publié le 06/05/2013 à 10H19
850 choristes accompagnent Maxime Le Forestier au Festival des Nuits de Champagne (2012)

850 choristes accompagnent Maxime Le Forestier au Festival des Nuits de Champagne (2012)

© PHOTOPQR-L'EST-ECLAIR-JEROME BRULEY

Le premier "Festival international Choeurs et Voix" d'Abbeville va présenter de jeudi à dimanche une sélection très variées du répertoire vocal allant de Bach au gospel, selon un communiqué de la ville.

C'est à une basse à la carrière internationale, le Picard Jean-Philippe Courtis, qu'a incombé l'organisation d'"une grande fête de la voix", où dans une émulation artistique se produiront durant quatre jours chorales amateurs de bon niveau et formations professionnelle lors de 11 récitals.

Cette première intervient alors qu'un film, "A Song for Marion" sort mercredi 15 mai avec pour sujet la formation d'un chorale amateure participant à un concours, avec Terence Stamp et Vanessa Redgrave. 
"Song for Marion" : la bande annonce
Parmi les temps forts de l'édition inaugurale de cette toute nouvelle manifestation culturelle en Picardie maritime, la Petite messe solennelle de Rossini, interprétée vendredi par le Choeur et les solistes de Lyon, dirigés par Bernard Tétu, et des morceaux choisis d'une douzaine de compositeurs, comme Roussel, Britten ou encore Wagner et Verdi, chantés samedi par le plus grand choeur professionnel de France, celui de l'armée française.
L'ensemble vocal Aedes qui a acquis sa notoriété en promouvant le répertoire choral, du XVIe siècle à la création contemporaine, sous la direction de Mathieu Romano, présentera "ludus verbalis", des chants profanes a capella.
Le maître de maison, Jean-Philippe Courtis, dirigera lui le Grand choeur et l'ensemble vocal du Conservatoire d'Amiens métropole, dans des  airs du grand répertoire d'opéra, de Gluck à Massenet.
Le programme se veut suffisamment éclectique pour satisfaire les fervents d'autres styles, de la musique ibérique (Granados, De Falla, De Casals) au programme du choeur de l'opéra de Lille mené par Yves Parmentier, au répertoire   romantique allemand (Brahms, Mendelssohn), servi par le choeur de chambre de Rouen, conduit par Frédéric Pineau. Il s'ouvrira aussi à la variété.