Jacques Brel : trente cinq ans d'absence

Par @Culturebox
Mis à jour le 09/10/2013 à 18H09, publié le 09/10/2013 à 18H04
Jacques Brel en 1964

Jacques Brel en 1964

© DALMAS/SIPA

Il y a trente cinq ans jour pour jour, l'un des plus grands auteurs compositeurs interprètes de langue française, Jacques Brel quittait ce monde, non pas aux îles Marquises mais plus prosaïquement à Bobigny, à l'âge de 49 ans. Il laisse douze disques, une kyrielle de chansons inoubliables. Il a joué dans dix films dont "Franz" et "Le Far West" dont il est le réalisateur.

On les cite toujours dans cet ordre là : Brel, Brassens, Ferré. Les trois plus grands noms de la chanson française, certains n'hésitent pas à préciser "de qualité" quand d'autres y ajoutent un troisième B, celui de Barbara.

Cet ordre-là, le Belge, le Français et le Monégasque, a aussi été celui de leur disparition. Le 9 octobre 1978 pour Brel, le 29 octobre 1981 pour Brassens et le 14 juillet 1993 pour Ferré, vaincus tous les trois par la même maladie. Le cancer.

La carrière de Jacques Brel commence en 1953, quand il quitte le confort relatif mais ennuyeux de la fabrique de carton familiale en Belgique pour tenter sa chance à Paris avec pour seul viatique sa guitare et quelques chansons.

Les débuts de Jacques Brel n'ont pas été faciles comme nous le rappelle cette video.

Reportage : Geneviève Faure, I. Audin, MC Georgelin

https://videos.francetv.fr/video/NI_139005@Culture

Jacques Brel est l'auteur de douze disques. Le dernier, magistral et testamentaire date de 1977 et s'intitule "Les Marquises", du nom des îles où il vivait depuis 1975. Il s'y était installé avec sa compagne après avoir appris qu'il souffrait d'un cancer du poumon. Parmi les chansons de cet ultime album figure "Voir un ami pleurer", nouvelle ode à l'amitié, l'un des thèmes favoris de Brel.