Huit nominations pour Jay-Z aux Grammy Awards

Par @Culturebox
Mis à jour le 28/11/2017 à 17H09, publié le 28/11/2017 à 16H16
Jay-Z en concert à New York, au Barclays Center, le 26 novembre 2017

Jay-Z en concert à New York, au Barclays Center, le 26 novembre 2017

© Scott Roth / AP / SIPA

Jay-Z, cité huit fois, est en tête des nominations pour les Grammy Awards, selon la liste publiée mardi. Rarement dans l'histoire des récompenses de la musique américaine le hip-hop aura été autant mis à l'honneur, avec aussi Kendrick Lamar nommé sept fois et Childish Gambino cinq. Seul Bruno Mars, nommé dans trois des quatre principales catégories, s'affirme face aux rappeurs.

Le chanteur Bruno Mars a été nommé dans trois des quatre principales catégories des Grammy Awards, les récompenses de la musique américaine, tout comme le rappeur Jay-Z qui se classe en tête sur l'ensemble des catégories, avec huit nominations, selon la liste publiée mardi. 

Rarement dans l'histoire des Grammy Awards, dont la cérémonie aura lieu le 28 janvier à New York, le hip-hop aura été autant mis à l'honneur, avec, outre Jay-Z, Kendrick Lamar nommé sept fois et Childish Gambino cinq.

C'est une nouvelle reconnaissance pour Sean Carter, le vrai nom de Jay-Z, qui a déjà été récompensé 21 fois aux Grammy Awards, et dont le dernier album, son treizième, "4:44", a été un nouveau succès populaire et critique.
Jay-Z, "Adnis"


Déjà 21 récompenses pour Jay-Z 

L'album est très personnel, avec notamment un texte ("Smile") dans lequel il évoque l'homosexualité de sa mère, Gloria, ou le single éponyme "4:44" dans lequel il semble présenter des excuses à son épouse, la chanteuse Beyoncé, pour son infidélité passée.

L'empreinte de Jay-Z sur cette 60e édition des Grammy Awards est telle que le producteur de l'album "4:44", No I.D., a également été nommé cinq fois
 
La cérémonie du 28 janvier pourrait permettre à Jay-Z de passer devant Beyoncé au nombre des victoires (elle en a eu 22) et se rapprocher un peu plus de la référence en matière de musique pop, le musicien et producteur Quincy Jones (27), le recordman demeurant le chef d'orchestre d'origine hongroise Georg Solti, avec 31 trophées.

Trois nominations pour Bruno Mars

Nommé dans trois des quatre principales catégories et six fois au total, le chanteur d'origine hawaïenne Bruno Mars est le seul à vraiment tirer son épingle du jeu face aux rappeurs.

Son album "24K Magic", très influencé par la pop et la funk des années 1980, est ainsi représenté dans les catégories "Album de l'année", "Disque de l'année" (pour les titres simples) et "Chanson de l'année" ("That's What I Like").

Déjà vétéran du circuit et titulaire de cinq Grammys, Peter Gene Hernandez, de son vrai nom, ne pouvait prétendre à la quatrième catégorie principale, celle de meilleur nouvel artiste, où figurent les révélations Khalid et SZA, qui pour leur premier album, ont chacun été nommés dans cinq catégories.

Incontestablement titre de l'année, avec ses 4,4 milliards de vues sur YouTube en dix mois seulement depuis janvier, "Despacito" de Luis Fonsi et Daddy Yankee est en compétition pour le disque de l'année et la chanson de l'année, dans sa version enregistrée avec le chanteur américain Justin Bieber.

Taylor Swift est la grande absente

Egalement nommé dans deux des quatre catégories majeures, le rappeur Kendrick Lamar pourrait enrichir fin janvier son palmarès, qui compte déjà sept trophées dont cinq lors de la seule cérémonie 2015.

Autre représentant de la famille hip-hop, Childish Gambino clôt en fanfare une année exceptionnelle. Nommé cinq fois aux Grammys, Donald Glover, de son vrai nom, est un touche à tout de génie, déjà récompensé aux Golden Globes début janvier pour son rôle dans la série télévisée "Atlanta", qu'il a, par ailleurs, créée, co-écrite et co-produite.

La grande absente de la liste des nominations, même si elle apparaît comme auteure du titre country "Better Man" du groupe "Little Big Town" et co-interprète avec Zayn Malik de "I Don't Wanna Live Forever", est Taylor Swift.

Son nouvel album, "Reputation", est sorti le 10 novembre, hors délai pour figurer dans le millésime 2018 des Grammys, qui intègre toutes les créations publiées entre le 1er octobre 2016 et le 30 septembre 2017.
L'opus, vendu à 1,2 million d'exemplaires aux Etats-Unis en l'espace d'une semaine après sa sortie, trône actuellement en tête des ventes.