Fête de la musique 2018 : nos 7 spots incontournables à Paris

Mis à jour le 21/06/2018 à 19H11, publié le 20/06/2018 à 09H56
Crépuscule place du Trocadéro à Paris lors de la Fête de la Musique 2017.

Crépuscule place du Trocadéro à Paris lors de la Fête de la Musique 2017.

© Ludovic Marin / AFP

La Fête de la Musique donne une nouvelle fois le coup d'envoi de l'été jeudi 21 juin. A Paris, les concerts se comptent par centaines et la musique s'invite à tous les coins de rues. Cependant, si vous rêvez de fausser compagnie à la fanfare du lycée, aux reprises de tonton et à la guitare en vrac de tata, voici sept points de chute recommandés dont l'entrée est gratuite.

1.
Soirée France Inter à l'Olympia (9e)

Que du haut de gamme au menu de cette soirée éclectique qui réunira de jeunes pousses et des artistes plus établis. Côté révélations, Eddy de Pretto, le rappeur chanteur dont vous n'avez pu échapper au tube "Mon Kid", Angèle, l'adorable chanteuse belge repérée avec "La loi de Murphy" et qui a sorti mardi l'entraînant reggae "La Thune" (ci-dessous), ainsi que les Australiens de Parcels pourvoyeurs d'une disco pop chatoyante. Egalement au programme, la chanteuse JAIN de retour avec "Alright", un titre aussi obsédant que ses "Come" et "Makeba" de 2016, Ben Harper revenu récemment en duo avec Charlie Musselwhite, la chanteuse Camille à qui l'on dit toujours "Ouï" et l'électro sombre et hypnotique de Arnaud Rebotini (son portrait ici) pour entrer de plain-pied dans la nuit.
Où et quand ? Olympia 28 bd des Capucines 75009 de 20h à 1h du matin (entrée libre dans la limite des places disponibles)
Détails : Le lien FB de l'évènement

2.
Festival 36h en l'église Saint-Eustache (1er)

Comme son nom l'indique, il s'agit d'un marathon musical de 36h dans le cadre de l'église Saint Eustache, au cœur des Halles, qui déborde de la fête de la musique et démarre dès mercredi à 16h30 avec une nuit blanche jusqu'au jeudi. Né il y a 13 ans sur une idée du curé de la paroisse, ce festival programme folk, rock, électro et musique sacrée, chaque artiste étant invité à revisiter durant son set une œuvre liturgique (gospel, requiem, ave maria etc). Cette année, la pop tendance électronique est à l'honneur avec ChatonTample, Yan Wagner,  Chapelier Fou, UTO et Blow. Elle côtoie la folk de This Is The Kit et de Midget !, la chanson de Mathieu Boggaerts, le raï de Mohamed Lamouri et l'orgue de Thomas Ospital.

Où et quand ? Eglise Saint-Eustache, 2 Impasse St Eustache 75001, sans interruption de mercredi 20 juin à 16h30 à jeudi 21 en soirée.
Détails : 36h-saint-eustache.com/

3.
Sound of Paris Salle Pleyel (8e)

Riche idée qu'ont eue Stéphane Ashpool, Grande Ville Records et Thomas Roussel d'investir la prestigieuse Salle Pleyel avec une tripotée de jeunes noms pour la Fête de la Musique, à quelques jours des concerts dans cette même salle de Nile Rodgers de Chic ou de Robert Plant de Led Zeppelin. Le producteur de rap français Myth Syzer, auteur du délicieux album "Bisous" parti pour nous faire onduler tout l'été, sera entouré de trois de ses invités : la chanteuse Bonnie Banane, le rappeur Ichon et le chanteur Muddy Monk. On pourra également y découvrir Bonita, Papooz, Larry V, Lonely Band, Monomite, Jimmy Whoo, Loubenski, NSDOS et Oko.

Où et quand ? Salle Pleyel  252 rue du Faubourg St Honoré de 20h30 à minuit

4.
Scène Ricard Live Music au Parc de La Villette (19e)

Associée au FAIR, dispositif de soutien aux jeunes talents, Ricard Live Music investit pour la première fois la pelouse du Parc de La Villette. Talents émergents 100% français au menu de ce plateau en plein air, avec l'indie pop de Concrete Knives, les punk rockers rouennais de MNNQNS, la chill-wave organique de Clément Bazin et les hymnes électro-rock pour dancefloors de DBFC.

Où et quand ? Parc de La Villette, Prairie du Triangle 211 av Jean Jaurès 75019 de 19h à 00h30
Détails : Le lien FB de l'évènement

5.
Plateau électro à l'Elysée (8e)

Un concert à l'Elysée, cela n'a rien de nouveau. Mais un plateau de Dj électro, c'est inédit. Avec un retard certes accablant, la présidence de la République reconnait désormais l'importance de la "French touch" dont certains représentants comme Daft Punk ou Air ont pas mal contribué au rayonnement de la France à l'étranger. Concrètement, sont invités jeudi à jouer sous les ors du palais : Busy P, fondateur du label Ed Banger (Justice, Cassius, SebastiAn), Kavinsky, connu pour avoir écrit la BO de "Drive", la Dj et productrice Chloé, le fondateur du label Roche Musique Cézaire et enfin le Dj, producteur, chanteur et patron du voguing parisien Kiddy Smile. Osé.

Où et quand ? Cour d'honneur de l'Elysée, de 20h à minuit (sur inscription en ligne ci-dessous)
Détails : Le site de l'Elysée fête la musique

6.
Dialogue des Cultures à l'IMA (5e)

A l'IMA, dirigé par Jack Lang, initiateur en 1982 de la Fête de la musique alors qu'il était ministre de la Culture, l'évènement n'est pas traité à la légère. La fête, répartie dans plusieurs espaces, a été pensée sous le signe du dialogue entre les cultures. Elle s'ouvre avec l'Orchestre Démos augmenté de chœurs d'enfants palestiniens et irakiens à l'Auditorium suivis de Dj Nadbil et ses mix prisés des mariages orientaux et Issa alias I2S l'afrobeat child sur la terrasse du Café Alexandrie. Puis, dès 20h, les concerts se succèdent sur le parvis : Qaïss Saadi (voix) et Hosni Benhassaine (oud) apprennent au public l'impérissable "Yâ Rayah" de Rachid Taha avant la venue des Tambours de Kabylie emmenés par Saïd Akhelfi, de l'ensemble El Mawsili, de l'Orchestre Gaby (Liban) de musique orientale, de la star du raï Fouzi et de la chanteuse et guitariste palestinienne Rasha Nahas. Entre temps, de 22h à 23h30, quatre compagnies de danse urbaine composées de jeunes danseurs virtuoses s'affrontent lors d'une "battle" hip hop sur des scratches hip hop et des violons orientaux.

Où et quand ? Institut du Monde Arabe, 1 rue des Fossés Saint Bernard 75005 de 17h30 à 00h30
Détails : Le site de l'Institut du Monde Arabe

7.
Let's Go To Bed, La Der des Ders du Bar Ourcq (19e)

Après 16 ans de bons et loyaux services, le BarOurcq chéri des Parisiens passe la main début juillet. Pour cette dernière Fête de la musique, les tauliers proposent "une soirée en apothéose, pleine de surprises, de concerts, de dj's, de performances et surtout de grand n'importe quoi". Avec Antilles (live), Lawrence Wasser (live), Howie B (le dj et producteur fondateur du label Pussyfoot et collaborateur de Björk, U2 et Tricky !), Automat (dj) mais aussi Marcel Bouffard, l'homme le plus fort du monde, Les Vénéneuses, Freddy Le Cheval etc. 
Où et Quand ? Bar Ourcq, 69 Quai de Loire 75019 de 18h à minuit
Détails : La page FB de l'évènement