Eurovision, dernières répétitions sur fond de géopolitique

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/05/2014 à 19H32, publié le 10/05/2014 à 17H20
Les candidates de la Russie, Anastasia et Maria Tolmatchevy, des jumelles de 17 ans, ont été huées pendant la demi-finale de l'Eurovision

Les candidates de la Russie, Anastasia et Maria Tolmatchevy, des jumelles de 17 ans, ont été huées pendant la demi-finale de l'Eurovision

© France 3 Culturebox

Dernière ligne droite pour les participants du 59e concours de l’Eurovision. Ce soir à Copenhague, ils seront 26 finalistes à se présenter devant des millions de téléspectateurs. Derrière son côté désuet, le grand télécrochet est aussi devenu le théâtre d’enjeux géopolitiques. Cette année, c’est la candidate ukrainienne Mariya Yaremchuk qui ouvre le bal, loin devant la Russie, en 15e position.

Reportage : M. Berrurier / R. Morez

https://videos.francetv.fr/video/NI_147647@Culture

Preuve de la politisation de la manifestation cette année, l'ex-champion de boxe Vitali Klitschko, un chef de file des pro-européens en Ukraine, a appelé samedi les Européens à voter pour la candidate de son pays à la finale de l'Eurovision en signe de soutien politique, dans le quotidien allemand Bild.

La politique ne serait jamais très loin
Sept. C’est le nombre de victoires totalisées par l’Irlande depuis la création de l’Eurovision en 1956, ce qui fait de ce pays le recordman des gagnants devant le Royaume-Uni, le Luxembourg, la Suède et... la France qui totalise, comme les pays cités, 5 victoires (1958, 1960, 1962, 1962, 1969 et 1977).

Ces victoires sont-elles uniquement le fruit de considérations artistiques ? De nombreuses voix s’élèvent pour dire que non. Parmi elles, celle d’un chercheur allemand qui a étudié le sujet durant deux ans. Selon lui, «l'artistique compte pour 5% dans l'attribution des points, les 95% restants dépendent d'autres forces. Comme à l'ONU, où la morale politique pèse 5% contre les autres enjeux géopolitiques».
 
L’Eurovision est aussi devenu le porte-voix de messages parfois militants. Pour en avoir un aperçu, lire l’article du Monde.fr qui s’appuie sur des exemples à partir de l’année 1969.

L'Eurovision, c'est ce soir à partir de 20h40 en direct sur France 3, présenté par Natasha St-Pier (qui a représenté la France en 2001, terminant à la 4eme place) et par l'animateur et l'animateur Cyril Féraud