Youtube fait son propre Harlem Shake

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Publié le 06/03/2013 à 17H15
Youtube fait son propre "Harlem Shake".

Youtube fait son propre "Harlem Shake".

© Youtube

Alors qu'on ne compte plus ces dernières semaines les versions par milliers de "Harlem Shake", le site de partage de vidéos Youtube, grand bénéficiaire de l'affaire, se fend carrément d'un hommage amusant à ce phénomène viral planétaire.

Youtube danse tout seul
Si vous tapez "do the harlem shake" sur la fenêtre de requêtes de Youtube, la page elle-même se met à danser.

D'abord, au son du fameux morceau de Baauer, dj de Brooklyn,  le logo se met à s'agiter seul. Puis quelques secondes plus tard, c'est tous les éléments de la page qui se mettent à se trémousser en rythme frénétiquement.

Si le phénomène "Harlem Shake" commence à lasser, quelques versions réjouissantes continuent d'affluer. La dernière en date était celle de la série des Simpsons (ci-dessous) avec un "Homer Shake" familial annonçant un prochain épisode.
"Harlem Shake" a bénéficié d'un nouveau comptage dans les hit parades
Ces jours-ci, le phénomène de "meme" du Harlem Shake atteint plus de 55.000 versions sur Youtube avec un total de quelque 200 millions de vues.

Un détail, passé un peu inaperçu, a aidé à faire boule de neige dans ce succès planétaire. Le Billboard, qui tient les compteurs Nielsen des charts américains, vient tout juste de moderniser son comptage. Outre les ventes physiques et digitales, les passages en radio ainsi que les requêtes en streaming audio, Nielsen prend désormais en compte les clics des vidéos Youtube pour élaborer son classement. (Il existe d'ailleurs  maintenant un classement spécifique au streaming, élaboré avec toutes les sources de stream).

Avec son "Harlem Shake", publié en juin 2012 mais sorti de l'ombre en février 2013, Baauer restera comme le premier artiste à avoir bénéficié de ce nouveau comptage, dont n'avait pas profité l'énorme phénomène "Gangnam Style" de PSY l'an passé.

Un numéro un sans radio ni vidéo !!
Le "Harlem Shake" s'est ainsi hissé directement en première place du Hot 100 sans matraquage radio ni ventes astronomiques au départ. Mais les 400 milliions de vues Youtube ont aidé à le booster et la première vidéo des Sunny Coast Skate (ci-dessous) a aidé à faire le reste. Baauer, 23 ans, et son label Mad Decent (le label de Diplo) devraient empocher une somme d'au moins 400.000 dollars.

Le plus amusant de l'histoire est que le morceau de Baauer n'a pas de vidéo officielle. Sur Youtube, on ne trouve que le morceau en audio avec une image. Mais il a été vu plus de 24 millions de fois. Pourtant, comme le racontait Rolling Stone fin février, une vidéo a bien été commandée et tournée l'été dernier. Mais le label Mad Decent n'en étant pas satisfait, elle n'est jamais sortie. C'était sans doute la chance de Baauer. Car depuis, les internautes ont largement comblé le manque !