Wax Tailor fait une pause à Rouen avant de partir conquérir les Etats-Unis

Par @Culturebox
Mis à jour le 15/01/2017 à 19H35, publié le 13/01/2017 à 12H06
Le muscien Wax Tailor à Rouen

Le muscien Wax Tailor à Rouen

© France 3 / Culturebox

Wax Tailor est sur les routes de France avec son cinquième album "By Any Beats Necessary" depuis octobre 2016. Avant de partir à l'assaut des Etats Unis, le Normand s'est offert une pause près de chez lui à Rouen. Il sera de retour en France dès le printemps avec un concert gigantesque au Zénith de Paris le 30 mars 2017. En attendant il savoure son plaisir.

Chef de file de la scène trip-hop et hip-hop, l’auteur-compositeur français Wax Tailor a présenté son cinquième opus "By Any Beats Necessary" chez lui, en Normandie. Rencontre avec Jean-Christophe Le Saoût, alias Wax Tailor, qui clôturait provisoirement sa tournée française sur la scène du 106 à Rouen. Une scène qu'il affectionne particulièrement. "Ici c'est un peu comme être à la maison, Rouen c'est ma ville". 

Reportage : M. Libert / S. L'Hôte / S. Brouzès

https://videos.francetv.fr/video/NI_896617@Culture

Des sons organiques

Ce nouvel album nourri par la culture américaine est plus brut et moins introspectif que le précédent. "Cet album a pris une énergie plus rock, on est plus en communion avec le public", analyse le musicien. Après cinq albums et une renommée internationale, Wax Tailor a gardé le goût pour les sons et les images. Le cinéma américain est encore très présent, car l'autre grande passion de Wax Tailor c'est l'image.

Une passion qui va même jusqu'à envahir tout son champ lexical : "Je me sens plus metteur en sons que musicien et j'aime bien l'idée d'être réalisateur d'un album", assure-t-il. 

Une belle énergie 

Sur scène le spectacle est à la fois visuel et sonore. C'est lui qui a composé et ordonné cette étonnante alchimie. Sur le plateau, dix sept personnes font tourner la machine. Musiciens, techniciens, chacun semble trouver sa place naturellement. "Ce qui donne l'énergie à cette nouvelle formule c'est le mélange de gens qui ont une histoire avec moi à des époques et des histoires différentes. Finalement on se retrouve et c'est plus ressourçant que source d'usure", souligne le musicien.

Dès demain Wax Tailor s'envole pour New York, Los Angeles, San Francisco, Minneapolis et bien d'autres noms qui font rêver. Mais il promet de revenir sur ses terres. La tournée française reprendra dès le 4 mars avec un concert comme à la maison, sur la scène du Tétris au Havre.