Status Quo : les membres fondateurs se reforment pour des concerts en 2013

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 03/11/2012 à 14H07
Rick Parfitt et Francis Rossi (Status Quo) au BBC Radio 2 Live à Hyde Park, à Londres (9/9/2012)

Rick Parfitt et Francis Rossi (Status Quo) au BBC Radio 2 Live à Hyde Park, à Londres (9/9/2012)

© Rex Features / SIPA

Les membres historiques du groupe de rock britannique Status Quo ont annoncé samedi une série de concerts au Royaume-Uni, début 2013. Ils n'avaient pas joué ensemble depuis près de trois décennies.

Cinquante ans après les débuts de Status Quo, ils se produiront le 10 mars à Glasgow en Ecosse, le 12 à Manchester (nord-ouest de l'Angleterre), le 13 à Wolverhampton (centre) et enfin, les 15 et 16 mars à Londres.

Des retrouvailles exceptionnelles... et uniques
"Nous sommes heureux de vous annoncer que Francis Rossi, Rick Parfitt, Alan Lancaster et John Coghlan, les membres fondateurs du groupe, vont rejouer ensemble lors d'une série de concerts, unique, en mars 2013, un événement qui ne se reproduira plus", annonce (et prévient d'ores et déjà) leur site internet.


"Rockin' all over the world", à la télévision allemande en 1977


Le groupe, qui a connu de nombreux succès comme "Rockin' All Over the World" ou "Caroline", et vendu 119 millions de disques, avait été créé à Londres en 1962. Les membres fondateurs (Rossi et Lancaster), qui n'étaient alors que des collégiens, se sont baptisés "Spectres". Ils ont été rejoints ensuite par Parfitt et Coghlan. Ils ont adopté le nom de Status Quo en 1969.


"Caroline" en live en 1992


Dans les années 80, Alan Lancaster et John Coghlan avaient quitté la formation qui a continué à se produire avec d'autres musiciens.


"In the Army now", un grand tube de Status Quo de l'année 1986


"Après 30 ans de querelles et dix ans de bataille..."
"C'est un moment très important dans l'histoire en dents de scie" de Status Quo, souligne leur manager, Simon Porter, sur le site. "Cela arrive après presque 30 ans de querelles et dix ans de bataille judiciaire. Il y a deux ans l'idée que 'les quatre frénétiques' (leur surnom) rejouent ensemble aurait été impensable. Aujourd'hui, 50 ans après les débuts sur scène de Francis et Alan alors qu'ils n'étaient que des collégiens, c'est bon que la boucle soit bouclée, avec cette série unique de concerts."