Starwalker, la nouvelle douceur de Jean-Benoît Dunckel de Air

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 17/03/2014 à 22H39, publié le 14/03/2014 à 18H35
Jean-Benoît Dunckel de Air est aussi la moitié de Starwalker

Jean-Benoît Dunckel de Air est aussi la moitié de Starwalker

© DR

Jean-Benoît Dunckel, qui constitue la moitié de Air, ne tient pas en place. Après Tomorrow's World, il monte un nouveau projet avec Bardi Johannsson de Bang Gang. A eux deux, ils sont Starwalker. Et présentent leur musique rêveuse au grand jour avec un premier EP publié le 18 mars.

Keren Ann, qui officiait aux côtés de l'Islandais Johhannsson dans Lady & Bird, vient prêter main forte au tandem sur "Bad Weather" et "Losers can win", deux titres au style électronique éthéré. Le Ep, un cinq titres, contient également un remixe de chacun de ces deux titres et un instrumental féérique, "Moral Sex", une berceuse cosmique pour tout petits aussi ravissante qu'une étoile filante.
L'ensemble, agréable et planant, manque toutefois de consistance, comme une chantilly évanescente dont la saveur et la texture s'évanouiraient sitôt en bouche.

On aimerait parfois que Jean-Benoît Dunckel le surdoué se disperse moins et se concentre davantage sur l'album parfait qu'il a au bout des mains (et de ses claviers). Mais les albums étant en voie accélérée d'obsolescence (au profit des hit singles) et Air semble-t-il en sommeil, on ne peut le blâmer de tenter constamment de nouvelles choses. Sauf que de lui, on attend forcément le meilleur. Et une fois encore, la suite.

Le EP "Losers Can Win" sort le 18 mars