Obama - Romney : les vidéos des stars qui les soutiennent

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 05/11/2012 à 17H31
Barack Obama et Mitt Romney

Barack Obama et Mitt Romney

© MICHAEL REYNOLDS / Photomontage

A quelques heures de l'ouverture du scrutin présidentiel aux Etats-Unis, petit rappel des soutiens du monde artistique aux deux rivaux. Y compris les tout derniers, ceux de Stevie Wonder et Chris Rock. Mais aussi les ultimes interventions scéniques de Jay-Z et Springsteen, les deux plus fervents supporters du président démocrate.

Pour l'ultime journée de campagne de Barack Obama lundi, le président a été précédé sur scène des poids lourds de la musique US Bruce Springsteen et Jay-Z venus chauffer la salle.  En soirée, à Colombus dans l'Ohio, où le président démocrate a prononcé un vibrant discours, le rappeur Jay-Z a chanté deux titres, dont son classique "99 Problems" mais dans une version de circonstance où "Mitt" remplçait "bitch" : "99 problems but a Mitt ain't one".

Le début de l'intervention de Jay-Z, le 5 novembre à Colombus

La suite du morceau de Jay-Z le 5 novembre
De son côté, Bruce Springsteen a chanté pour Obama un peu plus tôt le même jour, dans le Wisconsin. Ecoutez son message au micro et sa version de "Land of hope and dreams".

Bruce Springsteen le 5 novembre au meeting du Wisconsin
Le week-end dernier, Stevie Wonder avait lui aussi donné un concert de soutien au président Obama à l'université de Cleveland. 

Stevie Wonder chante "Fired Up! Ready to Go!" le 3 novembre à Cleveland

Quelques jours plus tôt, l'un des plus grands songwriters et chanteurs vivants avait sorti un morceau spécialement composé pour appeler les Américains à voter pour l'hôte actuel de la Maison Blanche. Dans "Keep Moving Forward", Stevie Wonder met en avant notamment le départ des troupes d'Irak et la promesse d'un monde plus écologique, tout en affirmant de façon plus étrange que "Detroit et les banques ont été sauvés" durant le mandat d'Obama.

"Keep Moving Forward" de Stevie Wonder

Ce n'est un secret pour personne : Bruce Springsteen est un supporter de la première heure de Barack Obama. Malgré la situation difficile des USA, qui lui a inspiré plus tôt cette année un album rageur, il soutient toujours l'actuel président et explique son choix dans un long message publié sur son site. Ces dernières semaines, il est intervenu sur scène à plusieurs reprises pour le soutenir, et a tenté de lui tailler une chanson de campagne sur mesure dont le cri de ralliement est "forward" ("En avant!"). Souvent improvisée, la chanson variait. Quand il était en forme, Springsteen secouait le public de rire en imitant le président au téléphone (voir vidéo ci-dessous). Quand il était rincé, comme dans cette autre vidéo, il faisait pleurer en faisant rimer Obama avec pyjama, Osama ou mama...

Bruce Springsteen imite Obama au téléphone (octobre 2012)

Au rayon de l'entertainment, le rappeur Jay-Z et son épouse Beyoncé, en odeur de sainteté à la Maison Blanche comme sur Youtube, ont beaucoup soutenu et récolté d'argent pour Obama. Mais les 4 millions de dollars qu'ils ont réunis sont bien loin des 15 millions de dollars récoltés en une seule fois lors d'un dîner de contributeurs organisé chez lui par l'acteur et réalisateur George Clooney en mai dernier. Ce qui lui a valu d'être qualifié de "véritable et brillant ami" par le président sortant.

Le message de Jay-Z en faveur de la réélection d'Obama

A Hollywood, Mariah Carey, Eva Longoria ou Miley Cirus ont aussi choisi Barack Obama. Le dernier soutien en date, et le plus drôle de tous, est venu ce week-end de l'acteur Chris Rock dans le cadre du Jimmy Kimmel show. Dans un message à l'adresse des "électeurs blancs", il leur explique par le menu pourquoi ils doivent voter pour le président le plus blanc : Barack Obama.

Chris Rock : un message aux électeurs blancs

Les vrai-faux soutiens de Nicki Minaj et des Simpsons à Mitt Romney
Invitée sur un titre de Lil'Wayne, Mercy (remix) sorti cet été, Nicki Minaj rape "I'm a republican voting for Mitt Romney, You lazy bitch is fucking up the economy" ("Je suis républicaine, je vote Mitt Romney, Toi l'enfoiré tu ruines l'économie"). 

Lil Wayne "Mercy" avec Nicki Minaj (Dedication 4) (avancez à 1:41)

Stupéfaction des fans. La phrase est prise au pied de la lettre par beaucoup. Mais certains doutent. Le président Obama est de ceux-là, soulignant dans une interview à la radio Power 95.3 que Nicki Minaj "aime incarner des personnages". La rappeuse lui donnera raison le 10 septembre en twittant "Ha! Merci de comprendre mon humour créatif et mon sarcasme Mr President, comme tous les gens intelligents... Amour et soutien à Barack Obama".

Le tweet de Nicki Minaj démentant son soutien à Mitt Romney.

Le tweet de Nicki Minaj démentant son soutien à Mitt Romney.

© Twitter

La série des Simpsons a également apporté son "soutien", entre guillemets, à Mitt Romney, à deux reprises récemment. Dans un épisode hilarant diffusé courant septembre, Homer (le père) se retrouve dans l'isoloir. Et choisit Mitt Romney. Avant de se dédire oralement à ses risques et périls... Ces derniers jours, un nouvel épisode montrait le patron de la centrale nucléaire dans lequel travaille ledit Homer, Mr Burns, se prononcer lui aussi en faveur du candidat mormon. Grâce au flair infaillible d'un chien. Un soutien en trompe l'oeil, donc, diffusé pourtant par la chaîne Fox, républicaine s'il en est. A ne plus rien y comprendre...

Homer Simpsons vote en 2012

Les authentiques soutiens au candidat républicain
Si Hollywood est majoritairement et traditionnellement démocrate, quelques voix se sont levées pour le candidat républicain. L'intervention la plus marquante d'entre toutes reste celle de Clint Eastwood, 82 ans. Au dernier soir de la grand-messe républicaine pour soutenir Mitt Romney, fin août à Tampa (Floride), il improvise un dialogue imaginaire avec le président Barack Obama, représenté par une chaise vide. Sa prestation erratique a déchaîné l’imagination des internautes sur les réseaux sociaux. Il leur a même inspiré un nouveau terme, l'"eastwooding". 

Le discours de Clint Eastwood à la convention républicaine de Tampa, août 2012

Plus jeune mais plus connue pour ses frasques que pour ses qualités d'actrice, Lindsay Lohan a également choisi Mitt Romney. Courant octobre, celle qui avait qualifié "d'incroyable" l'élection de Barack Obama il y a quatre ans, a déclaré "Je crois juste que l'emploi est très important actuellement, alors pour le moment, je crois que je vote Mitt Romney". 

Les rockers sur le retour votent aussi Mitt Romney
Fin octobre, le rocker de légende Meat Loaf a surpris son monde en prenant le micro lors d'un meeting de Romney dans l'Ohio. Dans un stade de football plein à craquer, il a défendu avec véhémence la candidature du Républicain, "seul à pouvoir combattre la tempête et à ramener les Etats-Unis à ce qu'ils devraient être. Et souligné qu'il n'avait jamais auparavant de toute sa carrière, soutenu aucun candidat.

D'autres rockers, tels que Kid Rock, Ted Nugent, Johnny Van Sant (leader de Lynyrd Skynyrd) ou Gene Simmons de Kiss, ont également choisi Romney, et ce dès le début de l'année.

Kid Rock joue à Detroit pour Mitt Romney (février 2012) avancez à 2mn15

Gene Simmons de Kiss déclare soutenir Romney (janvier 2012)