Les Rolling Stones "pas prêts" pour la scène

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 13/07/2012 à 16H10
Les Rolling Stones, le 12 juillet 2012.

Les Rolling Stones, le 12 juillet 2012.

© Rex Features / Rex / Sipa

Alors que l'hypothèse était évoquée depuis des mois, pour quelle raison les Rolling Stones n'ont-ils pas joué jeudi, jour anniversaire de leurs 50 ans d'existence, et ne joueront pas pour les Jeux Olympiques ? "Pour être honnête, j'ai pensé que nous n'étions pas prêts scéniquement", explique Mick Jagger.

"Nous n'avons pas joué depuis un moment et nous n'étions pas vraiment prêts, alors qu'il s'agit (concernant les J.O.) d'un concert très important et d'une grosse prise de risques. Je pense que le groupe lui même ne se sentait pas de le faire à ce moment là", a confié Mick Jagger à ITN (voir l'interview ci-dessous).

Le chanteur des Stones a cependant espéré retourner sur scène dès cette année. "Les dates ne sont pas encore finalisées, mais nous espérons faire quelques concerts cette année. Nous avons répété, nous avons discuté ensemble, nous nous sommes vus pas mal."

Les membres du groupe, qui se trouvent à Londres ces jours-ci, où ils ont inauguré jeudi soir l'expo photo qui leur est consacrée, doivent discuter d'un éventuel concert plus tard dans l'année, voire l'an prochain, et d'enregistrements potentiels. Jack White, qui a enregistré en 2009 avec Keith Richards une poignée de titres qui n'ont jamais vu le jour, pourrait, dit-on, être retenu comme producteur. "C'est une possibilité. La porte est grande ouverte", déclare le guitariste des Stones dans Rolling Stone.

L'entretien de Mick Jagger à ITN

 

Les premiers pas sur scène, au Marquee il y a 50 ans
Il y a 50 ans, le 12 juillet 1962, les Rolling Stones donnaient leur tout premier concert, au Marquee Jazz Club de Londres. "C'est incroyable quand on y pense", souligne Mick Jagger dans Rolling Stone. "Mais c'était il y a si longtemps. Certains d'entre nous sont toujours là, mais nous sommes un groupe très différent de celui qui a joué il y a 50 ans".

A l'époque, Mick Jagger était au chant, Brian Jones et Keith Richards aux guitares, Ian Stewart au piano, Dick Taylor à la basse. Et à la batterie, les témoins assurent qu'il s'agissait de Tony Chapman, alors que Keith Richards soutient qu'il s'agissait de leur copain Mick Avory.

Aujourd'hui, Jagger ne se sent pas très à l'aise avec ces célébrations. "Une partie de moi se dit "nous trichons un peu". Par ce que ce n'est pas le même groupe. Mais toujours le même nom. Il ne reste que Keith et moi" du groupe originel, Charlie Watts étant arrivé quelques mois plus tard. Cependant il admet "être très fier" de cette incroyable longévité.

"Mec, ça ne compte pas", rigole Keith Richards de son côté. "Les Stones ont toujours considéré que 2013 marquerait les 50 ans, parce que Charlie ne nous a pas rejoint avant janvier 1963. Donc nous regardons 2012 comme les 50 ans de l'année de conception. Mais la naissance c'est l'an prochain". La plus belle pirouette rock de l'année ?

"No Spare Parts", inédit dévoilé en 2012 avec un clip d'images des seventies