Les Rolling Stones au Trabendo : interview exclusive du directeur de la salle

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 25/10/2012 à 11H40
Les Rolling Stones seront sur la scène du Trabendo à Paris

Les Rolling Stones seront sur la scène du Trabendo à Paris

© NOTIMEX/FOTO/ESPECIAL/COR/ACE/

Alexis Bernier, co-directeur du Trabendo, la salle parisienne où se produisent ce soir les Rolling Stones, nous raconte comment il a emporté le morceau face à toutes les salles de la capitale pour ce concert surprise, le premier du groupe depuis 2007. Interview exclusive.

"Ca a commencé il y a dix jours. L'entourage des Rolling Stones, ainsi que Encore Productions, l'organisateur du concert, a visité toutes les salles de Paris de petite capacité, entre 300 et 1000 places", se souvient Alexis Bernier, co-directeur d'Electric Dreams.

"Ils sont venus au Trabendo à deux reprises. Lorsque nous avons signé le contrat, il y a cinq jours, nous ignorions encore qui serait le groupe. Nous sentions bien que quelque chose se tramait. Le patron de Encore Production, qui a notamment travaillé pour Prince, nous a juste dit "actuellement, vous ne pouvez pas rêver plus bel artiste pour votre salle". Mais à partir de là on ne pouvait que spéculer".

"Au final, ils nous ont choisi et nous sommes très fiers, parce que la salle correspondait à ce qu'ils cherchaient : un lieu rock et chaleureux. Mais ce dont nous sommes le plus fiers c'est que les Rolling Stones joueront sur notre matériel, avec notre sono, avec nos lumières. Je crois que la configuration des lieux a aussi joué en notre faveur par rapport à la concurrence".

Les conditions du contrat étaient-elles particulières ?
"Non, si ce n'est que nous étions tenus au secret le plus absolu. Nous n'avons eu confirmation qu'il s'agissait des Rolling Stones qu'hier. Et les conditions de sécurité sont drastiques. Ainsi, nous avons dû établir hier une liste des gens travaillant au Trabendo afin qu'ils puissent venir travailler aujourd'hui. Un large périmètre de sécurité avec des barrières a été mis en place dès ce matin. Durant "les balances" (les répétitions en vue de régler le son) prévues cet après-midi, personne, absolument personne, même moi, n'est admis dans la salle. Et je peux préciser qu'il s'agit en principe d'un concert court, de 45 minutes maximum. Les portes ouvrent à 20h mais j'ignore à quelle heure le concert débutera".

La capacité du Trabendo est de 700 places. Seuls 350 tickets sont mis en vente au Virgin Megastore des champs Elysées. Qu'advient-il des 350 places restantes ?
"Nous n'avons eu personnellement qu'une petite poignée de places, le nombre légal contractuel lorsqu'un producteur de concerts loue une salle. Nous n'en avons même pas assez pour nos collaborateurs. Pour les autres places, je sais que le groupe s'est réservé une guest-list personnelle de 150 places qu'elle gère elle-même et dont on ignore comment elle sera distribuée".

Repris l’an passé par la société Electric Dreams (constituée de l’éditeur Detroit Media -Tsugi magazine, Reggae Vibes- et du tourneur Super !), le Trabendo, a rouvert en avril 2012 dans une version entièrement rénovée (déco, son, loges…).