Les Beatles de retour en vinyle

Par Annie Yanbékian @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 12/11/2012 à 12H38
Les albums des Beatles en version vinyle, et leur coffret collector

Les albums des Beatles en version vinyle, et leur coffret collector

© Apple / Emi

Trois ans après la réédition des albums en CD remastérisés, deux ans après une mise à disposition en version digitale, l'oeuvre discographique des Beatles fait à nouveau la une de l'actualité phonographique. Ce lundi, les albums ressortent sous format 33 tours.

Définitivement intemporels. Cinquante ans après la sortie du tout premier 45 tours des Fab Four, "Love me do", les quatre de Liverpool conservent une modernité et un prestige intacts. Leurs albums, aux pochettes et au contenu légendaires, sont de retour dans les bacs en version vinyle...


"Strawberry Fields forever" (1967)


Un retour en grâce du vinyle
Depuis quelques années, ce format, que l'on aurait imaginé totalement dépassé et has been, connaît un authentique retour en grâce. Porté initialement par des irréductibles, ce retour de flamme a été amplifié par la nostalgie croissante du public pour le son, fragile, plus chaleureux, chargé d'émotion, des disques du siècle dernier, dans un monde musical dominé par le numérique et la dématérialisation des supports.

La musique et les albums mythiques des Beatles, sortis entre 1963 et 1970, n'échappent donc pas à cette vogue du microsillon, défendus par une communication on ne peut plus efficace. Remasterisés en 2009, digitalisés en 2010, les voici restitués dans leur présentation originelle. La maison EMI propose les albums séparément (20 euros l'unité) ou sous forme d'un coffret collector enrichi d'un livre de 250 pages rédigé par le producteur de radio Kevin Howlett (ce coffret, qui coûte 350 euros, limité à 50.000 exemplaires dans le monde, comporte les 13 albums studio et la compilation "Past Masters").

C'est aux studios historiques d'Abbey Road, à Londres, que les travaux de conversion en 33 tours ont été réalisés, durant plusieurs mois. Pour les amateurs de détails techniques, l'ingénieur Sean Magee, cité par "Le Figaro", explique avoir dû trancher entre deux formats possibles de gravure, la laque ou le DMM (Direct Metal Mastering). Le label Apple des Beatles, que représentent Paul McCartney, Ringo Starr, Yoko Ono (veuve de John Lennon) et Olivia Harrison (veuve de George), a opté pour la laque.

Plus de quarante ans après leur séparation, les Beatles ont l'art de savoir occuper l'actualité, alors que la dernière parution de morceaux inédits remonte à décembre 1995 ("Free as a bird") et 1996 ("Real love")...


"Real love" (1995)