Le blues américain de Tomcat Blake et Booboo Davis en Franche-Comté

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 24/10/2009 à 15H00
Le blues américain de Tomcat Blake et Booboo Davis en Franche-Comté

Le blues américain de Tomcat Blake et Booboo Davis en Franche-Comté

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_479463@Culture

Tomcat Blake et Boo boo Davis deux survivants de la génération des bluesmen du delta du Mississipi font vibrer la Franche-Comté à Larnod. Leur son rappelle que le blues était avant tout, le chant des travailleurs qui racontait l’histoire d’une vie dans les champs de cotons.

C'est le plus français des guitaristes américain. Tomcat Blake a choisi de s'installer en Franche Comté. Et c'est peu de temps après cette installation qu'il enregistre enfin son premier album sous son nom, qui viendra illustrer une carrière solo qui l'amène à tourner dans les bars et petites salles de l'Est de la France. Mais ses racines inspirent toujours sa musique. Résultat, il partage la scène avec Booboo Davis. Cet artiste est venu à la musique grâce à son père, Sylvester Davis. Celui-ci faisait pousser le coton et jouait de plusieurs instruments. Il a accompagné des musiciens tels que John Lee Hooker, Elmore James et Robert Pete Williams. à cinq ans, Booboo jouait de l’harmonica et chantait à l’église avec sa mère. à treize ans, il jouait de la guitare et à dix-huit ans, il tournait déjà dans tout le Delta avec son père et ses frères aînés dans leur orchestre appelé "The Lard Can Band". Au début des années soixante, il partit pour le Nord, à St Louis, au moment de l’apogée de la scène blues dans cette ville. Aujourd'hui, Boo Boo et son orchestre donnent plus que jamais la priorité au groove, au feeling et à la spiritualité qui sont l'essence même du blues des origines.

Si "toute la musique que tu aimes, elle vient de là, elle vient du blues" alors va faire une tour sur radiosblues.com, le site du collectif des radios blues (groupement d'animateurs de radios locales animant des émissions sur le blues)