La mère de Michael Jackson récupère la garde des enfants de la star

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 03/08/2012 à 09H23
Katherine Jackson, 82 ans

Katherine Jackson, 82 ans

© Frederic J. Brown / AFP

Katherine Jackson a été réinstallée jeudi dans son rôle de gardienne permanente des trois enfants du chanteur, dans l'attente d'une décision de justice devant désigner son petit-fils TJ (fils de Tito Jackson) comme co-gardien.

La semaine dernière, TJ, neveu du regretté "roi de la pop" (1958-2009), avait obtenu de la justice la garde provisoire de Prince Michael (15 ans), Paris (14 ans) et Blanket (10 ans), après une absence prolongée de Katherine, partie se reposer 10 jours dans un spa de l'Arizona. Absence qui avait été présentée dans un premier temps comme une disparition inexpliquée.

Les avocats de TJ, 34 ans, et Katherine, 82 ans, ont présenté jeudi devant la cour supérieure de Los Angeles une requête commune visant à partager la garde permanente des enfants entre la matriarche et son petit-fils. Une audience a été fixée au 22 août pour statuer sur le sujet. D'ici là, TJ conservera son titre de "gardien provisoire".

"Je suis, et ai toujours été, très proche de mon petit-fils (TJ) et me suis appuyée sur lui pour m'aider à élever Prince, Paris et Blanket depuis la mort de leur père", affirme Katherine Jackson dans une déclaration sur l'honneur présentée au juge Mitchell Beckloff. "Pendant que j'étais absente, j'étais sûre que (les enfants) seraient en sécurité entre les mains de quelqu'un qui a rempli le rôle de co-gardien officieux sur beaucoup de sujets depuis ma désignation."

Diana Ross pourrait être sollicitée
Margaret Lodise, une avocate désignée par la justice pour veiller aux intérêts des enfants depuis la mort de leur père le 25 juin 2009, a également précisé que la diva disco Diana Ross, amie de toujours de Michael Jackson, avait accepté un rôle éventuel dans la garde des enfants, prévu par Michael Jackson dans son testament au cas où sa mère viendrait à faire défaut.

L'avocat de TJ, Charles Schultz, a déclaré que le seul objectif de son client et de Katherine était le bien-être des enfants. "Ils se respectent. Mon client n'avait aucune intention d'écarter sa grand-mère", a-t-il dit. Cette décision met fin, au moins provisoirement, au dernier psychodrame en date pour le clan Jackson.

Le (mauvais) feuilleton de l'été
Ces dernières semaines, des rumeurs d'enlèvement avaient couru au sujet de Katherine Jackson, selon lesquelles elle aurait été mise à l'écart par certains de ses enfants, ce qu'elle a vigoureusement nié. Le fils aîné du "roi de la pop", Prince Michael, avait de son côté accusé implicitement plusieurs de ses oncles et tantes d'être responsables des disputes familiales qui avaient abouti à retirer la garde à sa grand-mère.

Le clan Jackson est empêtré dans une querelle sur la gestion de la fortune et des affaires juridiques de Katherine Jackson. Les frères et soeurs de Michael Jackson réclament leur part du gâteau.

Dans son testament, la star a légué sa fortune à sa mère Katherine et à ses trois enfants. En cas de décès, il prévoit que la part revenant à sa mère soit versée aux enfants. Son père Joe et ses frères et soeurs ne sont pas mentionnés dans le testament.  Michael Jackson est mort à Los Angeles d'une surdose de Propofol, un puissant anesthésiant qu'il utilisait comme somnifère. Son dernier médecin, Conrad Murray, a été condamné à quatre ans de prison pour homicide involontaire.Katheribe