Diabologum renait le temps de Rockomotives

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 10/11/2011 à 12H06
La pochette de 365 jours ouvrables

La pochette de 365 jours ouvrables

© Lithium

Le festival Rockomotives de Vendôme a été le théâtre d'un évènement pour de nombreux fans. Le groupe Diabologum séparé depuis 13ans, s'est reformé le temps d'un concert. La puissance et l'émotion sont restées intactes, en témoignent ces extraits de concert que l'on doit à Xavier Naizet et son équipe de France 3 Centre.

 

https://videos.francetv.fr/video/NI_481249@Culture

Diabologum nous ramène au début des années 90 quand Michel Cloup (Peter), Arnaud Michniak (Tadz) et Denis Degioanni (Den's) rassemblent leurs talents pour proposer un mélange original de rock noisy, de pop sophistiquée et de collages expérimentaux.

Un style qui trouve son aboutissement dans #3 leur dernier album où les chants sont remplacés par des textes parlés. C'est d'ailleurs dans cet album que Diabologum va mettre en musique le monologue de Françoise Lebrun tiré du film La Maman et la Putain de Jean Eustache.

A Vendôme, l'actrice était d'ailleurs sur scène avec le groupe pour "rejouer" ce monologue.

https://videos.francetv.fr/video/NI_481247@Culture

Le trio se sépare en 1998.  Chacun part alors dans des aventures musicales distinctes jusqu'à cette reformation, le temps d'un festival, dont on ne sait pas si elle aura une suite.

https://videos.francetv.fr/video/NI_481243@Culture