David Bowie : la rétrospective londonienne de 2013 en 10 pépites

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/11/2012 à 11H20
Album cover shoot for Aladdin Sane, 1973.

Album cover shoot for Aladdin Sane, 1973.

© Photograph by Brian Duffy © Duffy Archive

Le Victoria and Albert Museum propose depuis samedi et jusqu'au 11 août une alléchante rétrospective autour de la carrière protéiforme de David Bowie. L'exposition, la première de cette envergure, explore le processus créatif de cet avant-gardiste en tant que musicien mais aussi en tant qu'icône culturelle. Voici un aperçu de l'exposition en images.

"David Bowie est une véritable icône, plus pertinente aujourd'hui que jamais. Ses innovations radicales en musique, théâtre, mode et style (...) continuent d'inspirer artistes et designers du monde entier", souligne Martin Roth, directeur du Victor et Albert Musem, qui est l'un des plus beaux musées d'art et de design au monde.

Les commissaires d'exposition, qui ont eu un accès inédit aux archives de l'icône glam-rock, retracent le parcours de Bowie, depuis ses premiers pas dans la musique dans les années 60 en passant par ses différentes mutations de Ziggy Stardust au Thin White Duke. Ils reviennent ce faisant à la fois sur ses sources d'inspiration tout en montrant comment ce visionnaire a lui même influencé l'art, le design et la culture contemporaine.

Quelque 300 objets sont présentés, y compris des costumes de scène, des dessins et paroles, des photos, des instruments, des pochettes de disques ainsi que des extraits de films et de concerts.

Un avant-goût de l'exposition "David Bowie Is" en 10 images

Le Premier Groupe
David Jones débute très jeune dans la scène musicale bourgeonnante du London swinging sixties : il a 16 ans lorsqu'il rejoint le groupe The Kon-rads. Il y tient le micro et le saxophone. L'exposition montre différents objets de ses premiers pas dans le milieu de la musique, dont des dessins et tenues de scène.

Promotional shoot for The Kon-rads 1963 - Photograph by Roy Ainsworth

Promotional shoot for The Kon-rads 1963 - Photograph by Roy Ainsworth

© Courtesy of The David Bowie Archive 2012 Image © V&A Images

La Séance Photo d'Aladdin Sane
De tous les personnages de fiction que David Bowie a inventé et incarné au fil du temps pour la scène, Ziggy Stardust, créé en 1972, est sans doute celui qui a le plus durablement marqué les esprits. Celui d'Aladdin Sane en est une extension, sorte de double schizophrène. Pour créer la pochette de l'album Aladdin Sane en 1973, Bowie collabore avec le maquilleur Pierre Laroche et le photographe Brian Duffy. Leur création d'un Bowie zébré de rouge et bleu deviendra l'une des images les plus identifiables de la culture populaire, reproduite à l'infini. L'exposition propose notamment la précieuse planche contact de cette séance photo historique.

Album cover shoot for Aladdin Sane, 1973.

Album cover shoot for Aladdin Sane, 1973.

© Photograph by Brian Duffy © Duffy Archive

Les Méthodes D'inspiration
Bowie l'avant-gardiste s'est toujours fortement impliqué dans tous les aspects de ses créations, qu'il s'agisse de composition, d'enregistrement mais aussi de tenues de scène, de scénographie pour les shows ou de pochettes de disques. Il s'est inspiré pour ce faire de méthodes d'autres artistes comme celle des découpages que lui avait montré William Burroughs (ci-dessous) ou celle des fameuses cartes de "stratégies obliques" créées par Brian Eno. L'exposition montre des notes manuscrites de Bowie, paroles de chansons et partitions, ainsi que des découpages.

Cut up lyrics for 'Blackout' from 'Heroes', 1977

Cut up lyrics for 'Blackout' from 'Heroes', 1977

© The David Bowie Archive 2012, Image © V&A Images
David Bowie and William Burroughs 1974

David Bowie and William Burroughs 1974

© Photograph by Terry O’Neill Courtesy of The David Bowie Archive 2012

Les Folles Tenues de Yamamoto
Bowie est tombé amoureux du travail du styliste Kansai Yamamoto dès 1971. Ne pouvant se permettre d'acheter les tenues originales, il a commencé par en copier l'esprit. Après le succès de Ziggy Stardust, il a sollicité le styliste qui lui a créé sur-mesure des costumes de scène flamboyants comme celui ci-dessous pour la tournée Aladdin Sane. Plusieurs de ces tenues spectaculaires inspirées du Kabuki et des samouraïs sont visibles à l'exposition.

Striped bodysuit for Aladdin Sane tour 1973 - Design by Kansai Yamamoto - Photograph by Masayoshi Sukita.

Striped bodysuit for Aladdin Sane tour 1973 - Design by Kansai Yamamoto - Photograph by Masayoshi Sukita.

© Sukita The David Bowie Archive 2012

"L'Homme Qui Venait d'Ailleurs"
Outre son statut de musicien star, David Bowie a aussi une carrière d'acteur, initiée lorsqu'il participe dans sa jeunesse à la troupe du mime et chorégraphe Lindsay Kemp. Il fait ses premeirs pas au cinéma en 1976 dans "L'homme qui venait d'ailleurs" de Nicolas Roeg. Ce rôle troublant d'extra-terrestre lui va comme un gant. Suivront notamment "Les Prédateurs", "Furyo", "Basquiat" et Absolute Beginners". L''exposition propose des extraits de "L'Homme qui venait d'ailleurs" dans une salle de projection particulière.

Photo collage of manipulated film stills from "The Man Who Fell to Earth" © STUDIO CANAL Films Ltd.

Photo collage of manipulated film stills from "The Man Who Fell to Earth" © STUDIO CANAL Films Ltd.

© V&A Images

La bande annonce (en anglais) de "L'homme qui venait d'ailleurs" (1976)

Le Costume de Pierrot de "Scary Monsters"
La styliste et costumière Natasha Korniloff a beaucoup contribué à l'image de David Bowie. Elle a créé de nombreuses tenues pour les shows de Ziggy Stardust ainsi que le costume de Pierrot de la pochette de "Scary Monsters", tenue qu'il porte aussi dans le clip "Ashes to Ashes". Le storyboard de la vidéo co-signée David Mallet est montrée à l'exposition ainsi que le costume et le chapeau de pierrot.

Bowie en costume de Pierrot créé par Natasha Korniloff (1980)

Bowie en costume de Pierrot créé par Natasha Korniloff (1980)

© Saisie écran du clip "Ashes to Ashes"

Le Thin White Duke (Le Mince Duc Blanc)
David Bowie endosse le costume du Thin White Duke à partir de l'album "Station to Station". Ce personnage très classe, vêtu de noir et blanc, est inspiré de l'esprit du Berlin des années 20. Le décor de scène qui accompagne l'album est un clin d'oeil direct à "Cabaret". Certains des costumes de scène dessinés par Ola Hudson sont exposés.

The Archer Station to Station Tour 1976

The Archer Station to Station Tour 1976

© John Robert Rowlands

La Trilogie Berlinoise
A la fin des années 70, Bowie fuit le cirque de la célébrité et se réfugie à Berlin avec Iggy Pop en quête d'anonymat et d'inspiration. C'est là qu'il débute la trilogie berlinoise expérimentale (les albums "Low", "Heroes" et "Lodger"), enregistrée avec Brian Eno et Tony Visconti. L'exposition explore les influences de Bowie durant cette période comme le Dadaïsme et l'Expressionisme allemand, via notamment des flyers et des dessins.

Self portrait in pose also adopted for the album cover of 'Heroes' 1978

Self portrait in pose also adopted for the album cover of 'Heroes' 1978

© © The David Bowie Archive 2012 Image © V&A Images

La Muse des Créateurs de Mode
Avec sa capacité folle à se réinventer constamment à travers de nouveaux personnages de scène, David Bowie a toujours su anticiper les modes. Il a aussi beaucoup inspiré les créateurs. Il a travaillé avec de nombreux stylistes de mode, dont Alexander McQueen, Hedi Slimane, Kansai Yamamoto, Giorgio Armani, Issey Miyake et Thierry Mugler. L'exposition montre notamment le manteau aux couleurs de l'Union Jack britannique créé par Alexander McQueen sur la pochette de l'album "Earthling" en 1997 (ci-dessous).

Original photography for the Earthling album cover, 1997 Union Jack coat designed by Alexander McQueen in collaboration with David Bowie.

Original photography for the Earthling album cover, 1997 Union Jack coat designed by Alexander McQueen in collaboration with David Bowie.

© Photograph by Frank W Ockenfels 3

Exposition "David Bowie Is"
Du 23 Mars au 11 août  2013
Victoria and Albert Museum
Cromwell Road, London SW7 2RL
Station : South Kensington