Daft Punk : regardez Giorgio Moroder parler du nouvel album

Par @Nijikid
Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 04/04/2013 à 13H01, publié le 04/04/2013 à 12H01
Giorgio Moroder parle de l'album de Daft Punk pour "The Creators Project".

Giorgio Moroder parle de l'album de Daft Punk pour "The Creators Project".

© The Creators Project

En attendant la sortie de son nouvel album, promis pour le 20 mai, Daft Punk a trouvé une façon intéressante de faire patienter les fans. Il lance en partenariat avec Vice et Intel des vidéos dans lesquelles s'expriment les collaborateurs du disque. Un exercice plutôt malin qui permet une fois de plus au duo casqué de rester dans l'ombre. Premier de la liste : Giorgio Moroder.

"Ce dont le monde a besoin à présent ce n'est pas seulement de bons morceaux de dance. Le monde a besoin de quelque chose de neuf", estime Giorgio Moroder, producteur électronique légendaire de l'ère disco, dans la vidéo ci-dessous.

Le perfectionnisme de Thomas et Guy-Man
Artisan des plus grands succès de la diva disco Donna Summer (notamment "Love to Love You Baby" et  "I Feel Love",  qui a révolutionné le son de la dance music électronique) mais aussi du thème mythique de "Midnight Express", il raconte avoir découvert Daft Punk il y a quelques années et dit avoir adoré "One More Time".  

Giorgio Moroder constate combien, contrairement à lui, Thomas et Guy-Man sont perfectionnistes et consacrent un temps fou aux détails : il passait 20 minutes maximum à chercher et trouver un son au vocoder, eux peuvent y passer une semaine !
Daft Punk : The Collaborators - Giorgio Moroder
Trois micros aux sons différents pour l'enregistrement
Il se souvient que lorsqu' il est arrivé pour l'enregistrement avec Daft Punk, il a été installé en face de trois micros. "Pour quoi faire ? En cas de défaillance ?", a-t-il demandé à un technicien.  Il lui a expliqué qu'il y avait là un micro au son des sixties, un micro au son des seventies et un micro au son actuel. "Mais qui ferait la différence ?", a-t-il encore demandé. "Personne, sauf Thomas". 

Daft Punk remet les instruments au goût du jour dans la dance
Il explique aussi comment Daft Punk tente avec cet album une fois encore de se distinguer du lot des artistes dance en remettant les instruments et 'leur touche humaine" au goût du jour dans la musique électronique. 

"Daft Punk souhaitait faire quelque chose et le faire d'une façon qui ne se réduise pas à pousser une note ou une corde", analyse-t-il. "Les batteries et les basses ont ce son rond, chaleureux... Il est temps d'avoir du neuf. C'est comme un pas en avant".

Dans cette vidéo de 8 minutes, le producteur d'origine italienne revient également sur son propre parcours. Un cheminement qui débute par sa rencontre avec les synthétiseurs et son coup de foudre pour le fameux Moog, jusqu'aux méga-clubs d'Ibiza où "le dj est l'équivalent du meneur d'un grand orchestre" auquel le public répond au doigt et à l'oeil. "Aujourd'hui, la dance est la nouvelle pop", résume-t-il.

En revanche, il ne précise pas son rôle exact sur l'album de Daft Punk. En mai dernier, la question de sa présence sur ce disque très attendu avait filtré. Il était apparu à l'époque que Thomas et Guy-man n'avaient pas fait appel à ses talents de producteur mais l'avaient fait venir en studio afin de recueillir au micro les souvenirs de sa vie...