Daft Punk annonce son album avec un spot de pub

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 06/03/2013 à 15H41, publié le 04/03/2013 à 09H53
La dernière image de Daft Punk, publiée sur leur site fin février 2013.

La dernière image de Daft Punk, publiée sur leur site fin février 2013.

© Columbia / Sony

Les téléspectateurs de l'émission américaine "Saturday Night Live" ont eu la surprise samedi soir de découvrir un spot publicitaire de quelques secondes pour le prochain album de Daft Punk (à voir ci-dessous). Un teasing mystère qui ressemble bien à la manière de faire du duo français dont on ignore encore le nom et la date de sortie officielle du très attendu et imminent 4e album.

Ce mince extrait renseigne peu sur la teneur de l'album à venir. Mais il confirme le côté disco-funk que lui prête la rumeur - pour tout dire, on dirait du Breakbot, l'un des fleurons du label français Ed Banger qui fêtait ses dix ans le 1er mars (et dont le patron Pedro Winter n'est autre que l'ancien manager de Daft Punk...).

L'album sort chez Columbia
Ce disque, qui sort sur le label Columbia (Sony) alors que Daft Punk était jusqu'ici chez Virgin, aligne semble-t-il quelques invités de luxe qui confirment cette couleur musicale. Il est question en particulier du légendaire Nile Rodgers, le leader et guitariste du groupe disco Chic, qui a travaillé avec Daft Punk l'an passé ("on dansait dans ma salle à manger"). L'autre pape du disco Giorgio Moroder, artisan du succès de Donna Summer, pourrait aussi figurer au générique.

Fin février, Thomas Bangalter et Guy-Man de Homem Christo avaient déjà provoqué l'émoi du web en postant sur Facebook une simple photo (celle que vous voyez ci-dessus) qui pourrait bien être la pochette de leur prochain album. Le site daftpunk.com avait d'ailleurs planté sous l'assaut des visites. Le duo casqué n'a pas sorti d'album studio depuis "Human After All" paru en 2005.

Update mercredi 6 mars : un petit malin se faisant passer pour Daft Punk  diffuse un nouvel extrait de 90 secondes sur Soundcloud. Exactement la même boucle que dans la pub ci-dessus, sauf qu'ilbaisse le volume sonore après une minute. Pourtant des milliers de personnes ont été le consulter frénétiquement. L'hystérie collective est-elle à son comble dans l'attente ? Pas sûr...