Daft Punk accusé de plagiat pour "Get Lucky"

Par @Nijikid
Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 19/09/2013 à 11H54, publié le 05/09/2013 à 19H01
Daft Punk dans le teaser vidéo du remixe de "Get Lucky".

Daft Punk dans le teaser vidéo du remixe de "Get Lucky".

© Columbia

Daft Punk s'est-il inspiré d'un peu trop près d'un guitariste coréen pour son hit planétaire "Get Lucky" ? C'est la question qui agite la toile depuis 24h.

Un petit air de famille
C'est le site Reddit qui a lancé la polémique en exhumant une vidéo postée sur Youtube  en 2011 par Zack Kim, jeune guitariste coréen connu pour ses reprises de thèmes connus (Supermario, les Simpsons) en utilisant deux guitares en même temps. Reddit souligne la ressemblance entre son titre "Robot Dance" et "Get Lucky", écrit avec le guitariste de Chic Nile Rodgers.

De fait, il y a bien un air de famille entre son riff et celui du hit planétaire de Daft Punk. Comme des dizaines de riff de funk et de disco des années 70. Mais cela en fait-il un plagiat pour autant ?
La structure rythmique est différente
Selon Bonnie Haye,  la directrice du département de composition du Berklee College of Music de Boston, la polémique est infondée. Pour cette spécialiste, la seule ressemblance entre les deux morceaux est "leur progression sur les cordes". "Le tempo est proche, mais même la structure rythmique est différente", souligne-t-elle dans la version américaine de Metro. 

"Ces deux dernières années, des milliers de chansons ont eu la même progression sur les cordes au refrain", ajoute-t-elle. "Malheureusement, on ne peut déposer de copyright pour ces progressions. Si c'était le cas, il n'y aurait que huit chansons".
Daft Punk, "Get Lucky" ("Random Access Memories")
Zack Kim attaquera-t-il en justice ?
De toutes façons, il faudrait d'abord que Zack Kim poursuive Daft Punk en justice. Ce qui n'est pas le cas pour le moment. Il faut noter qu'il a déjà fait des reprises de Daft Punk, et qu'il fait donc partie des admirateurs du duo casqué.

Mais si la polémique lui monte à la tête, il pourrait attaquer au civil. Si le plagiat était reconnu (ce qui n'est pas gagné), il pourrait toucher alors des dommages et intérêts basés sur ce que "Get Lucky", tube incontesté de l'été 2013, a rapporté aux deux Français. C'est à dire un petit trésor. Vu sous cet angle, Zack Kim pourrait bien finir par sortir de sa réserve...