Amy Winehouse: son père bloque une pièce et Pete Doherty révèle son amour

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 26/11/2012 à 17H25
Amy Winehouse en 2009.

Amy Winehouse en 2009.

© Peter Jordan/The Sun/SIPA

Le père de la chanteuse Amy Winehouse s'est opposé à la représentation d'une pièce, programmée dans un théâtre de Copenhague en janvier, qui devait évoquer la vie de sa fille. Par ailleurs, Pete Doherty révèle qu'il avait une liaison avec Amy Winehouse, disparue en juillet 2011.

Mitch Winehouse craignait "un tas d'ordures"
Intitulée "Amy", la pièce devait être jouée à partir du 30 janvier au Théâtre royal. Mais la KODA (la société danoise de gestion des droits d'auteur) a retiré l'autorisation de diffuser des chansons de la diva de la soul et le projet a dû être annulé.

"C'est le père d'Amy Winehouse qui a mis son véto", a expliqué la KODA. En octobre, peu après l'annonce de la pièce, Mitch Winehouse avait eu des mots très durs à l'encontre de ce projet, estimant qu'il avait pour but de faire de l'argent sur le dos de la chanteuse britannique, décédée à Londres en juillet 2011, à 27 ans.

"Ce sera comme n'importe laquelle de ces biographies non autorisées qui s'écrivent sur elle (...) Je pense que ce sera un tas d'ordures", avait-il déclaré à Yahoo! Grande-Bretagne. Le directeur artistique du Théâtre royal avait répondu qu'avec seulement 13 représentations sur l'une des plus petites scènes de l'institution, la pièce ne serait pas très lucrative. 

Signée par un collectif de onze personnes, la pièce "Amy" s'inspire d'entretiens, de discours, de récits de concerts, d'articles de presse, de lettres et de paroles de chansons. Elle retrace l'ascension et la vie privée mouvementée de la chanteuse, qui est décédée à la suite d'une trop forte absorption d'alcool après une période d'abstinence, en juillet 2011.

Pete Doherty avoue voir été l'amoureux d'Amy Winehouse
Par ailleurs,  Pete Doherty aurait révélé au Daily Mail, à une table de café parisien ces jours-ci, qu'il avait une liaison avec Amy Winehouse.

Déprimé, allant jusqu'à verser une larme, il aurait déclaré au journaliste. "J'ai du mal à l'admettre, mais oui, c'est vrai. Amy et moi étions amants. Je l'aimais alors et, eh bien, je l'aime encore aujourd'hui". "Mais vers la fin, elle était devenue méchante et cruelle. Elle ne supportait pas les imbéciles...et croyez-moi elle avait un sacré crochet du droit". 

Il ajoute avoir écrit une chanson pour elle sur son nouvel album. "Elle s'appelle "Flags From The Old Regime". Je n'ai jamais écrit une chanson comme ça - très lente et mélodique. J'ai aussi plein de vidéos d'elle et moi ensemble. Mais je n'ai pas encore été capable de les regarder".